Bienvenue au Cœur de l'Imaginarium !
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [Editeur] VFB Editions

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
ninik

avatar

Masculin Messages : 2833
Date d'inscription : 29/05/2014
Age : 38
Localisation : Liège

MessageSujet: [Editeur] VFB Editions   Ven 13 Juin - 9:18



VFB Editions




Notre maison est spécialisée dans le livre numérique. Vous trouverez donc tous nos ouvrages en format eBook partout dans les librairies d’internet comme Amazon, Fnac…

Notre maison existe pour le plaisir de publier des livres comportant de véritables messages touchant ainsi la conscience du lecteur et le poussant à se poser des questions sur différents sujets.

Trois mots gouvernent notre catalogue : Spiritualité, Étrange et Réflexion.

En ce sens, notre maison a pour but de publier un grand choix de livre regroupant aussi bien de la spiritualité, de l’étrange et surtout, de la réflexion. Anciens ou nouveaux ouvrages, vous trouverez de quoi lire chez VFB Éditions !



  • Site : http://www.vfbeditions.com/

  • Facebook : https://www.facebook.com/pages/VFB-%C3%89ditions/144270469116787?fref=ts



_________________
lecture en cours : Les Lames du cardinal de Pierre Pevel
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://niniksland.eastasia.fr/
ninik

avatar

Masculin Messages : 2833
Date d'inscription : 29/05/2014
Age : 38
Localisation : Liège

MessageSujet: Re: [Editeur] VFB Editions   Lun 4 Aoû - 10:19



Les Larmes de Saten, de Gilles Milo-Vacéri





Après l’orphelinat où il subit le pire et dont il s’évade à seize ans. Après avoir échoué dans sa tentative de vouloir vivre honnêtement, en travaillant dur, tout en mourant de faim et de froid. Après avoir compris qu’il ne lui restait plus qu’à voler les riches pour survivre. Après une condamnation au bagne et aux travaux forcés à perpétuité pour un crime qu’il n’a pas commis, Antoine Boulan a de quoi en vouloir à la terre entière et haïr son prochain.


Pourtant quand la guerre éclate et que la France a besoin de braves, il n’hésite pas une seconde et espère racheter son passé trouble avec son engagement dans l’armée. La haine, la colère, la rancune qu’il porte en lui, Antoine les met au service de la patrie. Malheureusement, de retour à Dunkerque en pleine débâcle, il est grièvement blessé et demeure en terre occupée par les Allemands victorieux. Ce sera le début d’une aventure pendant laquelle il multipliera les actions d’éclat, les actes de bravoure et Antoine s’endurcira devant les horreurs perpétrées par les nazis. Sans être vraiment soldat ou déjà résistant, il devient, presque par hasard, un combattant émérite.

Malgré son passé mal assumé, Antoine poursuit la lutte et finit par intégrer l’un des premiers réseaux de résistants à Paris, qui prendra plus tard le nom de Groupe Opéra. Il en deviendra le chef, faisant preuve d’ingéniosité, de courage et trop souvent d’inconscience. Il y rencontrera la femme de sa vie, Alice de Louvres, une courageuse résistante qu’il admire et dont il tombe follement amoureux. La jeune femme ne tarde pas à porter leur enfant et pour Antoine, c’est l’aboutissement de toute une vie et un véritable bonheur. Il a atteint son but le plus secret !

Quand Alice est abattue devant ses yeux, Antoine voit tous ses espoirs disparaître en une seconde. La famille qu’il rêvait de construire, le pardon qu’il pensait avoir mérité, tout ce qu’il y avait d’humain, de bon et de vrai en lui, il n’en reste plus qu’un vaste champ de ruines.

Pour ne pas devenir fou, Antoine se jette, corps et âme, dans sa quête ultime, une croisade où il sème la mort sans attendre d’absolution, une guerre solitaire dont il n’espère plus aucun pardon, un voyage au bout de l’enfer qui le mènera jusqu’à Auschwitz – Birkenau…


Antoine trouvera-t-il sa rédemption ou est-ce que les atrocités de la guerre auront raison de sa bravoure et de ses principes ? Que trouvera-t-il au bout de son chemin, en marge de la guerre ? Quel prix devra-t-il payer pour retrouver une simple raison de vivre ?



  • Genre : historique

  • Nombre de pages : 700

  • Format : numérique






_________________
lecture en cours : Les Lames du cardinal de Pierre Pevel
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://niniksland.eastasia.fr/
ninik

avatar

Masculin Messages : 2833
Date d'inscription : 29/05/2014
Age : 38
Localisation : Liège

MessageSujet: Re: [Editeur] VFB Editions   Lun 4 Aoû - 10:20

Les Larmes de Saten, de Gilles Milo-Vacéri

Critique d'Aurel629

J’avais pour habitude d’emmener un bon gros roman d’amour lorsque je partais en vacances. Pour la première fois, j’ai emmené un roman historique, et c’est avec grand plaisir que je renouvellerai ce choix. Les larmes de Satan est un roman qui m’a procuré beaucoup d’émotions et de reconnaissance.
Ce livre de Gilles Milo-Vacéri raconte comment un jeune garçon : Antoine Boulan a su faire de sa vie une vie d’aventures et d'héroïsme alors qu’il a subi les mauvais traitements de l’orphelinat et l’accusation d’un crime qu’il n’a pas commis. J’ai rarement autant apprécié la plume d’un auteur comme je l’ai appréciée ici. Le texte est fluide, les phrases simples et la dynamique très sympathique. La vie ne lui fait aucun cadeau (mort de Sœur Charlotte qui était comme sa mère, puis des proches qui l’entourent dans son combat contre les nazis, ce qui lui fera aussi perdre Alice, sa fiancée). Tout laisse à penser qu’Antoine va perdre goût en la vie, mais il se plonge encore plus dans ce combat contre la folie d’Hitler. Ce long voyage va le mener jusqu’en Pologne où il découvrira l’horreur des Allemands. Il fait preuve de courage et de bon sens. Il intègre un groupe de résistants à Paris et en devient très rapidement le chef. En tant que lectrice, j’ai vraiment eu très hâte de terminer le roman pour savoir ce qu’il advenait de mon jeune héros.
J’ai trouvé quelques petits bémols à ce roman, qui certes n’ont pas entaché ma lecture mais bon… J’ai trouvé l’histoire très longue (on m’a annoncé 700 pages et ma tablette en affiché 1693…). Le côté héroïque d’Antoine rendait le personnage parfois irréel… Réussir tout seul à tuer 6 allemands sans prendre une seule balle, et survivre à un éclat d’obus avec un morceau de fer dans la jambe m’a paru assez mythologique… Ce genre de petits événements arrive tout de même fréquemment dans le roman et j’avoue que si on passait quelques pages on pourrait poursuivre notre lecture sans trop de soucis.
J’ai découvert ou plutôt redécouvert le roman historique et je suis vraiment très heureuse de cette lecture. La route des vacances m’a paru bien moins longue qu’elle ne l’était.
Merci au site Au cœur de l’imaginarium et à l’auteur pour ce partage.

_________________
lecture en cours : Les Lames du cardinal de Pierre Pevel
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://niniksland.eastasia.fr/
ninik

avatar

Masculin Messages : 2833
Date d'inscription : 29/05/2014
Age : 38
Localisation : Liège

MessageSujet: Re: [Editeur] VFB Editions   Lun 1 Sep - 13:02



L’AHADORYA, BULLE AU CŒUR DE LUMIÈRE, de Losan Charo






Un frais matin d’été, Emma et Nathan, frère et sœur, découvrent le corps d’une belle inconnue gisant sur une plage. La fratrie se retrouve face à une femme muette, aux agissements étranges. Mystérieuse, cette dernière disparaît dans des circonstances inexpliquées…

Un jour, l’intrigante inconnue téléporte, contre leur volonté, Emma et Nathan dans un temple aux mille et une couleurs. Ils en reviennent bouleversés et n’ont plus qu’une idée en tête : revoir au plus vite cette femme prénommée Pfince.

Lorsque cette dernière revient les voir, c’est pour les emmener dans son monde caché où tout semble parfait : L’Ahadorya…

C’est alors qu’une mission s’impose à Emma et Nathan… Retrouver une relique magique avec l’aide d’un simple médaillon.

Mais, cette relique est aux mains d’une très ancienne confrérie… En frôlant la mort, la fratrie comprendra qu’une prophétie est écrite et qu’ils en sont les acteurs…


Un Frère, Une Sœur… Un Médaillon et une Relique… Une Prophétie qui dérange…


  • Genre : fantastique/fantasy

  • Nombre de pages : 200

  • Format : numérique





_________________
lecture en cours : Les Lames du cardinal de Pierre Pevel
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://niniksland.eastasia.fr/
ninik

avatar

Masculin Messages : 2833
Date d'inscription : 29/05/2014
Age : 38
Localisation : Liège

MessageSujet: Re: [Editeur] VFB Editions   Lun 1 Sep - 13:05

L’AHADORYA, BULLE AU CŒUR DE LUMIÈRE, de Losan Charo

Critique de Coccinelle

La couverture n’est pas très attrayante. Les 2 visages représentés sont probablement Nathan et Emma, les 2 personnages principaux du récit. Le fond bleu pourrait être de l’eau, une petite spirale permettant la téléportation.  En revanche le résumé a attiré ma curiosité, 2 jeunes gens emportés malgré eux dans un périple afin de sauvé un monde mystérieux.
Nous allons découvrir l’histoire de trois personnes, Nathan et Emma, frère et sœur et leur ami Hugo. Tous les 3 sont en vacances et passent une partie de leur temps dans une cabane. On sent que la jeune fille est attirée par Hugo sans pour autant que ça n’aille plus loin, l’auteur privilégie la survie d’Ahadorya à une amourette… Un matin très tôt, Nathan et Emma vont découvrir Pfince, une jeune femme perdue sur la place à la recherche de son médaillon. Celui-ci est vital pour elle car il va lui permettre de retourner dans le monde qui est le sien. Dès lors, ces trois jeunes gens vont être embarqués dans une incroyable aventure.


Grande fan de roman du genre fantastique, j’ai beaucoup aimé L’AHADORYA, BULLE AU CŒUR DE LUMIÈRE. Le style de l’auteur est fluide, ce qui permet au lecteur de lire avec aisance et de passer un agréable moment en compagnie d’Emma et Nathan… C’est un réel plaisir de ne pas se poser de questions, juste se laisser bercer par le récit.

Dès les premières pages, Losan Charo nous plonge très vite dans le vif du sujet et l’intrigue prend forme. A travers les yeux des personnages, nous sommes téléportés à AHADORYA, un univers inconnu du monde terrestre, enfin presque… Il s’agit d’une cité dans laquelle la magie existe, une cité qui n’est pas sans rappeler la célèbre Atlantide... Une île fabuleuse que les hommes de l'Antiquité situaient dans l'océan Atlantique et qui aurait été engloutie à la suite d'un cataclysme gigantesque en un jour et une nuit. L'île est supposée avoir été immensément riche, puissante et hautement civilisée.

En conclusion, j’ai aimé ce livre que j’ai dévoré en à peine 2 soirées. Je me suis laissée transporter par le style de l’auteur qui a su faire voyager mon imagination, par sa plume légère, dans ce monde fantastique. J’ai rencontré des personnages très attachants et malgré leur jeune âge, ils étaient prêts à mettre leur vie en danger pour aider leur nouvel ami Pfince.

Merci au forum Au Cœur de l’Imaginarium ainsi qu’à VFB Editions pour ce fantastique partenariat.

_________________
lecture en cours : Les Lames du cardinal de Pierre Pevel
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://niniksland.eastasia.fr/
ninik

avatar

Masculin Messages : 2833
Date d'inscription : 29/05/2014
Age : 38
Localisation : Liège

MessageSujet: Re: [Editeur] VFB Editions   Jeu 18 Sep - 8:49



Yem, de Gilles Milo-Vacéri





Yem, brillante étudiante en langues étrangères et tourisme, a vingt ans quand la Terreur Rouge dévaste l’Éthiopie en 1977. La guerre civile déclenche l’exode de la population et avec sa famille, elle fuit Addis-Abeba pour se réfugier dans un petit village reculé des hauts plateaux.

Yem et sa sœur ont échappé à l’excision grâce aux visions libérales de Petrus, leur père qui élève la femme à l’égal de l’homme. Avec de tels principes qualifiés de subversifs et sa vive intelligence comme sa beauté éblouissante, Yem deviendra une véritable révolutionnaire refusant en bloc l’ordre établi et les coutumes ancestrales.

Quand elle découvre les intentions barbares de son futur mari, Yem rompt ses fiançailles et n’a plus qu’une envie, fuir ce pays qu’elle aime par-dessus tout, mais dont elle refuse les traditions d’un autre siècle ainsi qu’une vie de femme esclave au destin programmé.

Lulit, sa cousine se prostitue à Djibouti et après une longue conversation, Yem prend sa décision. Elle va la rejoindre et plutôt que prendre le train, elle traversera le Grand Rift à pied, une des zones désertiques les plus dangereuses au monde, où la température frôle parfois les 50° à l’ombre. Un désert que personne n’a jamais traversé à pied de mémoire d’éthiopien !

Au cours de ce voyage, elle devra se confronter aux trafiquants d’armes, de stupéfiants, affronter les esclavagistes modernes et fuir par prudence les caravanes de sel. Dans ces contrées où l’homme ne peut survivre, chaque rencontre devient un danger mortel, surtout pour une femme voyageant seule.

Yem survivra au pire, atteindra Djibouti par miracle et se prostituera pour atteindre son but. Reprendre ses études et acheter un jour son hôtel.


Marc Escourra est un sous-officier de l’armée française un peu hors normes. En poste à Djibouti, il est fonceur, courageux dans l’action, ne respecte que la droiture d’esprit et vénère l’amitié, tout en traînant une réputation de vil séducteur. Pourtant, quand il rencontre Yem, il est touché par l’histoire de la belle éthiopienne, sa témérité et sa volonté de fer.

Marc lui apporte son aide désintéressée et soutenu par ses deux amis, Fred et Cédric, il entame une bataille pour sortir Yem de la prostitution afin qu’elle puisse réaliser ses rêves.

La rencontre avec la belle éthiopienne fera des étincelles et allumera un brasier ardent qui réduira en cendres l’amitié que le jeune sergent ressentait pour elle, laissant la place à de plus doux sentiments. Pourtant, l’amour est a priori impossible entre ces deux âmes solitaires et combatives qu’apparemment tout sépare.


Qu’adviendra-t-il de Yem ? Marc réussira-t-il à la sortir de son enfer et à lui offrir ses rêves ? Est-ce que leur amour pourra voir le jour et survivre au destin ?


  • Genre : Aventure/Romance

  • Nombre de pages : 400

  • Format : numérique






_________________
lecture en cours : Les Lames du cardinal de Pierre Pevel
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://niniksland.eastasia.fr/
ninik

avatar

Masculin Messages : 2833
Date d'inscription : 29/05/2014
Age : 38
Localisation : Liège

MessageSujet: Re: [Editeur] VFB Editions   Jeu 18 Sep - 8:51

Yem, de Gilles Milo-Vacéri

Critique de Frei (à lire aussi sur son blog ici)

Yem nous raconte l'histoire de Yemguzanesh, une jeune éthiopienne qui va fuir son pays pour avoir une chance de s'en sortir, de faire des études, mener ses projets à bien et trouver un homme qu'elle aimera, tout le contraire si elle reste à Awasa, en pleine guerre civile. C'est en voyant sa cousine qui lui explique sa situation de prostituée à Djibouti, qu'elle décide d'y aller aussi. Et pour éviter toute mauvaise rencontre en prenant le train, elle décide d'y aller à pied (soit 1000 kilomètres), en passant par le Grand Rift, un des désert les plus dangereux au monde...

Je n'ai pas vu les pages défiler (ni même les heures!) en lisant l'histoire de Yem. Bouleversante et captivante, je n'ai pas pu m'arrêter avant d'avoir vu le point final! L'auteur s'est basé sur une histoire vraie pour nous dépeindre la vie des femmes en Afrique lors de la Terreur Rouge. En lisant ces lignes, on passe par tout un panel d'émotions: la colère, la pitié, la frustration, la tristesse, la joie, la peur... Et on a envie d'aider Yem à se sortir de cet enfer!

Le roman est découpé en trois parties, écrit avec une plume fluide qui nous transporte assez facilement dans la vie de notre personnage principal. La première relate la décision de Yem, son départ et son long voyage, d'une manière assez intense! Avec toutes les embûches qui se dressent sur son chemin, l'auteur nous dépeint une Yem battante et courageuse, malgré tout.

Dans la deuxième partie, nous voyons Yem travailler en tant que prostituée au Bar de la Lune, avec sa cousine Lulith. Sa joie du départ fait plaisir à voir, on se dit que les problèmes sont derrière elle, mais ce n'est pas le cas. La vie de prostituée n'est pas ce qu'il y a de plus facile, entre la police, les ivrognes, les associations humanitaires qui n'aident plus les prostituées, car ils ont peur qu'elles se prostituent dans leur pays, ou encore les hommes qui ne voient que les éthiopiennes de Djibouti comme des bouts de viandes que l'on peut payer pour une heure de plaisir... Ça ne va pas être simple, mais Yem va rencontrer un homme, qui fera tout basculer. Cet homme, c'est Marc, un sous-officier de l'armée française, en mission en Afrique pour aider les associations humanitaires à se rendre dans les villes éthiopiennes touchées par la Terreur rouge.

J'aurais tellement voulu en savoir plus sur ce personnage oh combien intriguant! Il a un secret, mais refuse d'en parler à quiconque et élude toutes les questions. Sa rencontre avec Yem et leur relation va être magnifique, loin des romans à l'eau de rose habituels et est aussi intense que le reste du roman. La troisième partie, je n'en parlerais pas pour éviter de spoiler l'histoire, mais elle reste dans la lignée du roman - intense, belle et bouleversante.

Je ressors de Yem avec les larmes aux yeux, c'est une histoire qui ne laisse pas insensible, un hommage à ces femmes qui n'ont pas forcément choisit leur situation et subissent la misère, la famine, la prostitution et pour celles qui restent avec leurs maris, l'excision, l'enfermement et avoir un enfant de plus tous les ans. Si ce livre sortait en version papier un jour, il rejoindrait assez rapidement ma bibliothèque!

Merci beaucoup au forum Au coeur de l'Imaginarium et aux éditions VFB pour ce partenariat!

_________________
lecture en cours : Les Lames du cardinal de Pierre Pevel
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://niniksland.eastasia.fr/
ninik

avatar

Masculin Messages : 2833
Date d'inscription : 29/05/2014
Age : 38
Localisation : Liège

MessageSujet: Re: [Editeur] VFB Editions   Lun 22 Sep - 8:43

Yem, de Gilles Milo-Vacéri

Critique d'Aurel629

Yemguzanesh est une jeune éthiopienne que son père a élevé hors des coutumes de son pays. En effet, Yem fait des études, et n’a pas été excisée. Alors que la Terreur Rouge frappe Addis Abeba la capitale de l’Éthiopie, ses parents fuient à Awasa, un petit village paisible. Enfin, sauf pour Yem qui rêve d’ouvrir un hôtel ou de travailler dans le tourisme. Elle sait que si elle reste auprès de sa famille, son sort sera jeté, et elle devra épouser un Éthiopien qui la fera exciser et la condamnera à avoir un enfant par an. Pour réaliser son rêve, elle décide de suivre Lulit à Djibouti où elle va se prostituer. Yem sait ce qui l’attend mais veut atteindre son objectif et annonce à ses proches qu’elle s’en ira. Elle va alors parcourir quelques 1 000 km à pieds en faisant des rencontres diverses plus ou moins agréables.
Le roman est divisé en trois parties. La première relate des circonstances de leur arrivée à Awasa et du choix de Yem de quitter ses proches et ce village pour Djibouti. La seconde développe son arrivée à Djibouti et ses aventures dans cette nouvelle vie. La troisième est une sorte d’épilogue. J’ai trouvé l’histoire passionnante et envoûtante. J’ai lu les quelques 850 pages assez rapidement mais j’ai trouvé la plume un peu lourde. L’auteur n’a de cesse de répéter que Yem est une jeune femme courageuse, battante, et que malgré les différentes épreuves qu’elle traverse, elle parvient à s’en sortir. Je pense que relater les aventures sans tous ces passages répétitifs auraient apporté une fluidité d’autant plus importante qu’ils éviteraient aux lecteurs d’avoir l’impression d’une répétition. De plus, j’ai trouvé un peu lourd le fait que Yem ait attiré tous les clients dès le premier soir et ait réussi vendre 8 bouteilles de champagne en une soirée alors que ses « collègues » peinaient à n’en vendre qu’une. On a le sentiment que l’auteur cherche à légitimer son choix d’avoir écrit sur Yem en faisant d’elle une héroïne, alors que son histoire est touchante et bouleversante. Il en est de même pour Marc, ce sergent de l’armée française qui s’est épris d’amitié pour Yem et qui va tout faire pour l’aider. Le passé de ce dernier est très secret et l’auteur a décidé d’en taire les turpitudes, mais il n’a de cesse de répéter combien Marc aurait aimé que quelqu’un l’aide comme il aide Yem, qu’il a le cœur bon et l’âme sincère. C’est ici la seule chose que j’ai pu regretter dans ce roman.
Je souligne tout de même le choix de l’auteur d’avoir traité ce sujet et de parler d’un pays d’Afrique en dénonçant le courage et l’adversité d’une jeune femme qui se défend pour réussir et qui s’en donne les moyens. Ce roman est tout de même bouleversant et j’ai pris beaucoup de plaisir à le lire.
Merci au forum au cœur de l’imaginarium et aux éditions VBF pour le partenariat.

_________________
lecture en cours : Les Lames du cardinal de Pierre Pevel
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://niniksland.eastasia.fr/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Editeur] VFB Editions   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Editeur] VFB Editions
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Au Cœur de l'Imaginarium :: Partenariats :: Partenaires-
Sauter vers: