Bienvenue au Cœur de l'Imaginarium !
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [Editeur] Editions Etherna

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
ninik

avatar

Masculin Messages : 2833
Date d'inscription : 29/05/2014
Age : 39
Localisation : Liège

MessageSujet: [Editeur] Editions Etherna   Sam 21 Juin - 7:33



Les Editions Etherna




Les éditions Etherna est une maison d’édition basée à Nîmes. Sa mission, offrir au public des ouvrages spécialisés en Jeu de Rôle et des romans fantastiques. Toute l’équipe est a l’écoute des tendances du moment afin de proposer les environnements qu’attendent les rôlistes aujourd’hui : simplicité et efficacité du système de jeu, richesse du monde afin de favoriser le « Rôle-play » entre les joueurs pendant les parties.

  Nous sommes plusieurs passionnés, rôlistes et maîtres de jeu expérimentés qui avons chacun des compétences complémentaires en tant que auteur et éditeur. Nos illustrateurs nous soutiennent et s’impliquent dans ce projet, à chaque étape de la création. À cette heure, les principales grandes lignes de l’ouvrage sont terminées, et le système a déjà été testé par plusieurs groupes de bêta-testeurs et nous sommes en mesure de certifier son fonctionnement et son efficacité.



_________________
lecture en cours : Les Lames du cardinal de Pierre Pevel
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://niniksland.eastasia.fr/
ninik

avatar

Masculin Messages : 2833
Date d'inscription : 29/05/2014
Age : 39
Localisation : Liège

MessageSujet: Re: [Editeur] Editions Etherna   Sam 21 Juin - 7:38



Chroniques de Shaa'l tome 1 : L'Esprit du Dragon, d'Anne Muller





Éloigné de sa famille pour son propre salut dès sa plus tendre enfance, le jeune zéphyr devra apprendre, écouter et comprendre son destin pour devenir l’un des plus grand Rêveurs d’Etherna. Malgré les perversions et les complots dont il est indirectement victime, il devra s’élever et trouver le chemin qui mène vers ce qui l’attend. La route est longue. Les épreuves multiples et les traumatismes nombreux. Repoussé par les pro-dragons à cause de ses origines religieuses, renié par les siens pour avoir été éclaboussé par le mal incarné, parviendra-t-il à dépasser la haine et la rancœur qui coule dans ses veines et accepter sa véritable nature? Rêveur. Âme corrompue par la malfaisance des grands dragons de lumière ou clairvoyant prophète né pour guider les mortels vers la paix et la véritable solidarité ?
Rien n’est joué. Le pari est osé et la victoire, des plus improbables.



  • Genre : fantasy
  • Nombre de pages : 426





_________________
lecture en cours : Les Lames du cardinal de Pierre Pevel
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://niniksland.eastasia.fr/
ninik

avatar

Masculin Messages : 2833
Date d'inscription : 29/05/2014
Age : 39
Localisation : Liège

MessageSujet: Re: [Editeur] Editions Etherna   Sam 21 Juin - 7:44

Chroniques de Shaa'l tome 1 : L'Esprit du Dragon, d'Anne Muller

Critique d'Ice-Queen

Ce livre m'a tout de suite attiré, même si la fantasy n'est pas mon genre favori à la base et que cette histoire est tirée de l'univers d'un jeu de rôle auquel je ne connais absolument rien. Mais j'ai eu envie de tenter l'aventure tout de même, ce qui a été un sacré défi à relever.
Je dois dire qu'au début j'ai un peu paniqué en lisant les premières pages, très descriptives, de la création d'Etherna – le monde que l'on découvre à travers cette histoire. Pourtant, c'était très instructif et important pour bien nous situer dans l'histoire par la suite. J'avais un peu l'impression de lire un véritable récit mythologique comme l'Edda ou le Kalevala.
Viennent ensuite quelques informations sur les races qui peuplent Etherna. Je les ai trouvées originales, une bonne surprise pour une « non-initiée aux jeux de rôles » comme moi. Cela change des créatures habituelles telles les elfes, les nains et autres sorciers etc.
C'est à partir de là que débute l'histoire à proprement parler. Au début j'ai été complètement perdue. Chaque chapitre nous présente différents personnages – aux noms assez difficiles à mémoriser – de différentes castes avec différentes ambitions. Je dois dire que j'ai mis pas mal de temps avant de m'immerger complètement dans cet univers. Peut-être qu'un habitué de Dragondead y aurait tout de suite retrouvé ses marques, mais moi j'ai mis plus de temps avant de me laisser emporter.
J'ai vraiment adhéré à l'histoire au bout d'une centaine de pages. Le décor est bien planté à partir de là et on découvre enfin notre personnage principal Isthlën – un jeune zéphyr qui sera rebaptisé Shaa'l par la suite – dont le destin s'est mit en marche à la suite d’événements tragiques.
C'est le premier personnage auquel je me suis réellement attachée, au moment où l'arak nommé Pense-Vent le conduit dans une nouvelle famille, pro-dragons c'est à dire tout le contraire de la sienne qui était pro-dieux, au cœur du village d'Aschalabys où il sera traité en paria et vivra une vie difficile et de solitude totale. J'ai bien aimé également le personnage d'Ilou, la sœur adoptive de Shaa'l. C'est une jeune mage attachante qui sait ce qu'elle veut et comment faire pour l'obtenir. Sinth'oë, le grand frère d'Ilou, devient également attachant au fil du récit.
J'avoue que j'avais hâte à chaque fois de retomber sur les chapitres qui parlaient de ces personnages. J'ai eu plus de mal à adhérer aux histoires de personnages comme Albins ou Löh que seul le pouvoir intéressent, mais bon il faut bien des « méchants » dans l'histoire et eux, parmi d'autres, tiennent parfaitement ce rôle.
J'ai également été agréablement surprise par l'évolution d'Alenstidh, un personnage qui prend un virage à 180° et qui gagne en importance au fil du récit. On sent qu'il accomplira de grandes choses par la suite, si le destin ne le rattrape pas avant... Je ne peux malheureusement pas en dire plus, pour ne pas spoiler l'histoire mais j'ai adoré l'amitié naissante entre ce personnage et les deux autres qui l'accompagnent dans la dernière partie de l'histoire.

Ce que j'ai apprécié : Les chapitres assez courts qui créent un véritable dynamisme et, de ce fait, évitent l'ennui. La plume de l'auteur et son écriture fluide et agréable.

Ce que j'ai moins aimé : le fait qu'il y ait peut-être un peu trop d'informations d'un coup au début, ce qui rend le tout assez difficile à digérer.
Le fait aussi de devoir « tenir bon » jusqu'à une centaine de pages pour être vraiment emporté par l'histoire.

En résumé : Malgré un début difficile qui, je l'avoue, a bien failli me décourager à plusieurs reprises, j'ai tout de même été emportée par l'histoire et touchée par certains personnages dont Shaa'l, notre héros. Je pense que je lirai la suite car je suis curieuse de savoir quelles épreuves lui réserve encore le destin qui n'a déjà pas été clément avec lui jusqu'à présent !

_________________
lecture en cours : Les Lames du cardinal de Pierre Pevel
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://niniksland.eastasia.fr/
ninik

avatar

Masculin Messages : 2833
Date d'inscription : 29/05/2014
Age : 39
Localisation : Liège

MessageSujet: Re: [Editeur] Editions Etherna   Sam 21 Juin - 7:49

Chroniques de Shaa'l tome 1 : L'Esprit du Dragon, d'Anne Muller

Critique d'Illion (à lire aussi sur son blog ici)

Nous plongeons cette fois-ci dans un univers fantasy riche et complexe qui, pour autant que je puisse en juger, renouvelle les codes du genre. Les dragons, la magie, les créatures fantastiques, les combats à l'épée, la quête éperdue de vengeance... tout y est, mais s'il y a bien une chose qu'on apprend en parcourant les pages de ce livre c'est que rien n'est tout noir ou tout blanc. La mythologie propre à cet univers (ses races, son histoire) est développée dans un appendice en début de livre. En effet, ce sont des éléments non nécessaires au scénario mais pourtant essentiels pour la compréhension du lecteur.On y fait la connaissance des peuples humain, arak, phyte, zéphyr et draconien ainsi que leurs relations entre eux et avec leur monde, profondément divisé par une dualité religieuse entre pro-dieux (dont Amalis le principal) et pro-dragons. Si les premiers considèrent les seconds comme des hérétiques impurs voués au diable et aux gémonies qu'il faudrait éradiquer, les seconds voient dans les premiers des fanatiques ignorants. En d'autres termes c'est le parfait amour...

Au niveau du scénario, ce livre est donc le premier d'une série/saga/trilogie (?). On pourrait en résumer le scénario comme étant la genèse de Shaa'l : qui il fut en tant que pro-dieux, les événements l'ayant conduit à recevoir l'enseignement pour être Rêveur, son "éducation" en tant que pro-dragons et son souci constant de partir chercher vengeance. Le livre s'arrête sur un élément qui paraît sans rapport avec sa destinée mais qui est assurément le déclencheur des événements du second ouvrage. Shaa'l de par sa nature (un zéphyr, peuple pro-dieux) et sa fonction (Rêveur, le rêve étant un don accordé par les dragons car les mortels ne rêvent pas) est le symbole même de la dualité du monde dans lequel il évolue. Il est également le seul capable de comprendre les deux partis puisqu'ayant été les deux. J'entrevois donc dans le/les futur(s) ouvrage(s) une quête de réunification d'Etherna qui se nécrose lentement mais sûrement autour du clivage pro-dieux/pro-dragons.

En termes de structure... euh.... comment vous dire ? c'est n'importe quoi les "chapitres" sont certes signalés dans la table des matières, mais une fois dans le livre plus rien ! En fait ce qui est signalé est plus proche d'un découpage par "idée directrice du passage en cours" que d'un vrai chapitre. De manière plus ou moins épisodique, des dates sont signalées : d'abord proches les unes des autres, elles s'espacent de plus en plus, signe du temps qui passe. Le livre en lui-même invite à la patience : l'apprentissage du personnage central est long, sa quête de revanche prendra du temps. C'est comme un apéritif. Les choses sont mises en place petit à petit : décors, personnages, faits.... Néanmoins je trouve ça dommage parce que le chapitre est un des symboles du livre en général...
Les explications nécessaires à la compréhension sont fournies en temps voulu mais de manière à ne pas surcharger inutilement le texte. Le style en ressort fluide, sans lourdeurs. Quand à l'écriture de l'auteure, je la trouve très "visuelle" : je n'ai eu aucune peine à me représenter le monde qu'elle décrit pourtant parfois laconiquement. C'est un pur plaisir pour l'imaginaire ^^. La narration à la 3ème personne changeante (ça veut dire qu'on est à la troisième personne mais qu'on change de personnage et de lieu selon les besoins de l'histoire) convient parfaitement à mon esprit qui papillonne parfois un peu quand ça n'avance pas suffisamment.

J'avoue que quand j'ai commencé la lecture, j'étais un peu sceptique : je ne voyais pas le rapport avec le titre, je me demandais où on allait, je trouvais même que c'était un peu long à démarrer. Et puis, je ne sais pas trop où, je me suis faite happée par l'histoire. Je ne voyais toujours pas où on allait mais je n'avais qu'une envie : continuer à lire pour savoir la suite. Les personnages sont attachants, profondément humains (même s'ils appartiennent à une autre race !), le décor proposé par Anne Muller est réellement beau (quand je vous disais que c'est visuel !)... bref je ne me suis pas ennuyée un seul instant au final ^^ Je dois même dire que j'en redemande *-* : JE VEUX LA SUIIIIIITE ! Un coup de cœur à lire absolument  !

_________________
lecture en cours : Les Lames du cardinal de Pierre Pevel


Dernière édition par ninik le Sam 21 Juin - 18:27, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://niniksland.eastasia.fr/
ninik

avatar

Masculin Messages : 2833
Date d'inscription : 29/05/2014
Age : 39
Localisation : Liège

MessageSujet: Re: [Editeur] Editions Etherna   Sam 21 Juin - 7:54

Chroniques de Shaa'l tome 1 : L'Esprit du Dragon, d'Anne Muller

Critique de Youplala

Un grand merci pour ce partenariat avec les éditions Etherna.
Adorant la fantasy j'ai attaqué " Les chroniques de Shaal " avec beaucoup de plaisir. On plonge immédiatement dans ce monde magique grâce aux premières pages. Notamment grâce à la présence de la "genèse" au tout début, qui nous permet de suivre la création de ce monde nouveau.
En effet elle nous acclimate à cet univers tout en nous posant les bases de l'histoire.
Nous sommes ensuite plongé au cœur d'une histoire mêlant aventures, complots et destinée.
Shaal est un jeune garçon dont les parents sont tués pour des raisons qui le dépassent. Il est emmené au sein d'un peuple hostile à sa race par le meilleur ami de son père. Cet ami, Pense-Vent se persuade que c'est la meilleure solution pour l'enfant, qu'il sera à l'abri pendant qu'il enquêtera sur la mort des parents. Pendant ce temps là, Shaal devra vivre avec son envie de vengeance parmi un peuple qui le hais.
Si les intrigues politiques semblent complexes, les moments où nous retrouvons l'enfant sont les meilleurs. En effet il est appréciable de suivre son évolution ainsi que le développement de ses pouvoirs. Son sort est peu enviable au départ mais il arrive à s'en sortir grâce à sa seule volonté. C'est un personnage psychologiquement fort qui, malgré le bouleversement, s'en sort. Et même s'il est parfois triste, il arrive finalement à s'ouvrir aux autres. Il est poussé par son désir de vengeance, mais plus tard l'amour se fera aussi une place dans son cœur.
Les aventures de Pense-Vent sont aussi intéressantes, lui même doit faire face à des choix qui ne sont pas évidents. Doit-il sauver l'assassin de son meilleur ami pour servir un destin plus grand ...? Choix cornélien, son personnage évolue tout comme l'enfant vers un nouveau destin. Il doit enquêter parmi les comploteurs, démêler le vrai du faux, assurer l'avenir de Shaal. Parfois même, lui qui a plutôt tendance à fuir, doit se résoudre à combattre.
Les parties les moins plaisantes sont à mon sens, celles où l'on retrouve les intrigants. Ceux qui tirent les ficelles, mentent, trichent, ou bien tuent pour arriver à leurs fins. Trop de groupes différents sont évoqués ce qui peut perdre parfois le lecteur. J'avais moi même parfois du mal à me souvenir de qui était qui. Les noms des guildes sont trop nombreux, on a tendance à se mélanger quelque peu.
Cependant même s'il n'est pas aisé de se repérer, ce n'est pas un point qui pénalise la lecture. Avec la concentration nécessaire on arrive à s'y retrouver.
Le monde créé par l'auteur est vraiment incroyable. La capitale est décrite de façon tellement parlante que l'on peut s'imaginer l'endroit assez précisément. Il en est de même pour les paysages et le village où Shaal est exilé. C'est d'ailleurs ce dernier qui est le plus intrigant. Les villageois vivent parmi les arbres et doivent passer d'un endroit à l'autre grâce à des câble suspendus au dessus du vide. Le lieu le plus magique de l'histoire est très certainement celui créé par Shaal quand il rêve. L'auteur y met du cœur et cela se sent. On se projette tout à fait dans cet endroit quand il en est question.
C'est un roman que j'ai lu avec beaucoup de plaisir et dont je suivrai la suite. Ce monde est particulier et c'est un réel enchantement de se l'imaginer. J'espère cependant qu'il y aura un peu moins d'intrigues politiques dans le prochain tome. Même si c'est ce qui crée l'histoire, il y en avait un peu trop.

_________________
lecture en cours : Les Lames du cardinal de Pierre Pevel
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://niniksland.eastasia.fr/
ninik

avatar

Masculin Messages : 2833
Date d'inscription : 29/05/2014
Age : 39
Localisation : Liège

MessageSujet: Re: [Editeur] Editions Etherna   Sam 28 Juin - 16:03

Chroniques de Shaa'l tome 1 : L'Esprit du Dragon, d'Anne Muller

Critique d'allisonline (à lire aussi sur son blog ici)

J'ai tout de suite été intriguée par ce livre bien particulier et je ne regrette pas du tout de m'y être intéressée, ayant beaucoup apprécié ma lecture. J'ai d'ailleurs eu beaucoup de questions avant même d'ouvrir le livre. En effet, pour commencer, Etherna est le nom de la maison d'édition mais c'est aussi le nom du monde dans lequel évoluent les personnages des Chroniques de Shaa'l. Et pour cause, l'histoire prend racine dans l'univers du jeu de rôle Dragondead.

Le roman n'est cependant pas seulement adressé au x joueurs et aux connaisseurs de l'univers de Dragondead. Dès les premières pages une rapide histoire racontée de très belle façon, comme une légende mythologique, vous présentera les différentes religions et races présentes dans le monde d'Etherna et vous permettra de prendre vos marques. Ici, pas d'elfes ou de nains, Dragondead est un jeu de rôle à part entière avec son monde à lui, et même si je n'ai pas pu m’empêcher de faire le parallèle avec l'univers des Royaumes Oubliés, la mythologie et le bestiaire sont tout à fait différents.

Si j'ai immédiatement été conquise par les premières page, les choses se sont ensuite un peu gâtées. J'ai eu du mal à rentrer dans l'histoire à proprement parler, je ne voyais pas où l'auteur voulait nous mener. Ce sentiment n'aura duré qu'une soixantaine de pages mais il a quand même beaucoup ralenti ma lecture. Ce sont des premières pages assez riches en dialogues, mettant en scène des personnages qui me sont restés flous, le tout dans des lieux que je n'arrivais pas à visualiser. Mais heureusement, passé ce moment j'ai été passionnée par le roman. Après un début difficile qui m'a vraiment perturbée, n'arrivant pas à avancer, j'ai eu un déclic et vers la centième page je n'ai plus pu lâcher le livre.

Avant de vous parler de l'histoire, je tiens à mettre en avant le style de l'auteur, que j'ai beaucoup apprécié. Elle a en effet une très belle plume et c'est ce qui m'a encouragé à m'accrocher au début, pour finalement dévorer les pages suivantes, conquise à la fois par le récit et les mots de l'auteur.

L'histoire donc, prend racine dans le conflit qui divise les pro-dieux et les pro-dragons, une haine née de l’incompréhension entre ces deux cultes que tout semble opposer. Chaque coté voyant chez les autres des fous voire des êtres sanguinaires et maléfiques, le dialogue est rompu depuis des années et rien ne semble pouvoir réconcilier les deux peuples.

Isthlën est un jeune zéphyr que l'on rencontre au début du roman en compagnie de son père et d'un ami de ce dernier : Pense-Vent. Ils sont à la recherche de la mère d'Isthlën, prêtresse d'Amalis elle-même recherchée pour trahison. Ce sont des pro-dieux, bien que Pense-Vent soit loin de tout ce qui touche à la religion.

Très vite, les choses tournent mal et les parents du jeune garçon sont tués. S'il n'en comprend pas la raison, elle reste floue pour le lecteur aussi qui ne peut que partager sa peine et son incompréhension. Pense-Vent décide alors de mettre le jeune garçon à l'abri dans un village de pro-dragons pendant qu'il mènera son enquête sur le meurtre de ses amis. Isthlën est donc laissé au chef du village qui rembourse ainsi une vieille dette envers Pense-Vent. Mais le chef du village et ses habitants sont tout sauf ravis de la présence du jeune zéphyr. Ceux-ci voient en lui un être vil et malsain qui n'a rien à faire chez eux et il ne doit sa survie qu'au respect qu'ils ont pour leur dirigeant.

Cependant, Isthlën n'est pas comme les autres zéphyrs. Il a été touché par le Dragon et possède le don du Rêve, don habituellement refusé aux zéphyrs et aux pro-dieux qui ne sont pas capables de Rêver.

Dès le moment où Isthlën rejoint Aschalabys, le village en question, j'ai été happée par l'histoire. Voir ce jeune garçon qui vient de vivre un immense traumatisme affronter de nouvelles épreuves sans aucun allié pour le soutenir, apprendre à maîtriser un don qui lui fait peur, survivre parmi des gens qui le méprisent et le faire avec une force de caractère et un courage admirables m'a beaucoup plu. J'ai aimé voir l'évolution des mentalités, surtout au sein de sa famille adoptive dont les membres ont gagné mon affection. Appréciant les récits d'apprentissage en général, j'ai été conquise par l'histoire d'Isthlën qui devra non seulement apprendre à maîtriser son don pour devenir Rêveur, mais qui devra également apprendre le maniement des armes et une toute nouvelle façon de vivre parmi les pro-dragons. Il commence ici une nouvelle vie, où tout ce qu'il a vécu et su va changer irrémédiablement, à commencer par son propre nom...

Parallèlement à l'histoire du jeune zéphyr, on suivra l'enquête de Pense-Vent et les manigances de personnages moins fréquentables. Alenstidh, l'homme qui a tué le père du jeune héros, est un de ces personnages tout en nuance que l'on voit changer au cours de l'histoire. J'ai beaucoup aimé suivre les chapitres le concernant, tout comme ceux mettant en scène Pense-Vent. J'ai eu cependant un peu plus de mal à m'intéresser aux chapitres du point de vue des vrais « méchants » , moins épiques, tournés vers les intrigues politiques, et j'avais hâte de retrouver le zéphyr. Mais la structure du récit, avec ses chapitres très, très courts, fait qu'on ne se lasse pas et que l'on n'a pas le temps de s'ennuyer, même lorsque l'on ne suit pas les personnages qui nous intéressent le plus. L'histoire avance vite et bien, de façon fluide tout en montant en puissance.

Je vous conseille donc de laisser sa chance à cette toute nouvelle maison d'édition et au premier tome des Chroniques de Shaa'l. Si, comme moi, vous avez du mal à vous lancer, ne soyez pas rebutés par le début un peu perturbant et un peu long à se mettre en place, et surtout n'hésitez pas à persévérer et à continuer. J'ai eu beaucoup de mal à passer les premières pages et j'ai finalement beaucoup apprécié ma lecture, avec l'envie de lire la suite au plus vite.

Je remercie donc les éditions Etherna pour ce partenariat, ainsi que les forums Have a Break, Have a Book et Au Cœur de l'Imaginarium pour leur confiance ! J'ai passé un très agréable moment avec ce roman et j'attends la suite avec grande impatience, la fin m'ayant totalement prise par surprise.

_________________
lecture en cours : Les Lames du cardinal de Pierre Pevel


Dernière édition par ninik le Dim 29 Juin - 12:25, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://niniksland.eastasia.fr/
ninik

avatar

Masculin Messages : 2833
Date d'inscription : 29/05/2014
Age : 39
Localisation : Liège

MessageSujet: Re: [Editeur] Editions Etherna   Sam 28 Juin - 16:09

Chroniques de Shaa'l tome 1 : L'Esprit du Dragon, d'Anne Muller

Critique de Frei (à lire aussi sur son blog ici)

Trois semaines. C'est le temps que j'ai passé pour lire entièrement ce livre, alors que 426 pages auraient du me prendre deux jours, voir trois. Pourquoi ais-je mis autant de temps pour finir ce livre? Retour sur une saga fantasy qui part sur de bonnes bases, malheureusement trop peu exploitées...

Comme son nom l'indique, Chroniques de Shaa'l nous compte la vie de Shaa'l, un jeune zéphyr qui a la particularité de rêver. Mais c'est très mal vu chez les pro-dieux que sont les zéphyrs. Alors qu'il accompagnait son père et l'ami de celui-ci, Pense-Vent, pour retrouver sa mère partie pour faire un rituel complexe, il assiste, impuissant, à la mort de ses deux parents. Le vieil ami de son père ne perd pas une seconde et le dépose loin de la capitale, Elathian, en Aschalabys, endroit où vivent de nombreux pro-dragons, des rêveurs. Il devra se faire une place chez eux, tout en apprenant à être un bon rêveur et réfléchissant à sa vengeance.

Très sincèrement, ce tome n'aurait pas du s'appeler Chroniques de Shaa'l, mais Chroniques de Pense-Vent et Alenstidh contre un complot politique, avec un peu de Shaa'l dedans. C'est bien simple, une fois l'enfant laissé aux mains des pro-dragons, on passe plus de temps à enquêter et fuir avec l'ex-capitaine Alenstidh et Pense-Vent l'archéologue, seule la fin est centrée sur le personnage principal de l'histoire, ce qui est dommage, car je trouve cette partie de l'histoire bien plus intéressante que les lourds complots politiques imbuvables avec toutes ces guildes et ces races.

En effet, il y en a tellement que l'auteur n'a pas pris la peine de les amener un par un pour laisser le temps au lecteur de tout assimiler, à la place nous avons un index avant le roman contenant toutes les races d'Etherna (oui, le même nom que la maison d'édition, ça m'a étonnée sur le moment), à vous de vous souvenir de tout, parce que pas une seule explication ne sera donnée de tout le roman. Pour ma part, je n'ai rien retenu.

Le début de l'histoire est long, fastidieux, on a l'impression que l'auteure ne sais pas du tout où elle veut en venir et ne donne clairement pas envie de continuer à lire le reste. Tant que l'enfant reste avec Pense-Vent, ça manque de fluidité, de profondeur, d'explications et de descriptions. Passé ce moment, le reste de l'histoire se lit bien (mais pas plus rapidement), c'est fluide, mais il y a beaucoup trop de descriptions, qui empiètent trop sur l'histoire pour vraiment apprécier cette dernière. J'ai beaucoup apprécié les passages concernant Shaa'l car on s’intéressait enfin au personnage principal et à sa formation de rêveur, mais malheureusement, ce sujet là est trop peu exploité.

Le reste de l'histoire est composée de complots politiques et autres machinations plus lourds les uns que les autres. On ne fait que caresser du bout des doigts la surface, sans vraiment rentrer dedans. Nous restons, à l'instar de l'archéologue et de l'ex-capitaine, des spectateurs car pas un n'essaye de déjouer ce qui se trame devant lui.

Shaa'l est le seule personnage qui m'a accrochée, l'ayant trouvé bien plus intéressant que les autres. Mais son manque évident de réaction face à la mort de ses parents, de devoir vivre dans une cité de gens qui le détestent, sans essayer de fuir ne m'a pas vraiment plu.

Quant à la fin, elle me laisse dubitative. Elle donne l'impression que le roman a été coupé en deux, mais pas au bon moment car il se finit au beau milieu d'une action d'une extrême importance pour Shaa'l.

En bref, j'en attendait beaucoup de ce roman et au final j'en sort déçue et fatiguée de cette longue lecture. Néanmoins, merci aux éditions Etherna et au forum Au Coeur de l'Imaginarium pour ce partenariat.

_________________
lecture en cours : Les Lames du cardinal de Pierre Pevel
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://niniksland.eastasia.fr/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Editeur] Editions Etherna   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Editeur] Editions Etherna
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Au Cœur de l'Imaginarium :: Partenariats :: Partenaires-
Sauter vers: