Bienvenue au Cœur de l'Imaginarium !
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [Auteur] ChocolatCannelle

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
ninik

avatar

Masculin Messages : 2833
Date d'inscription : 29/05/2014
Age : 39
Localisation : Liège

MessageSujet: [Auteur] ChocolatCannelle   Lun 29 Sep - 13:16



ChocolatCannelle




Blogueuse, ex-rédactrice web, directrice de collection aux éditions Dominique Leroy, ChocolatCannelle est aussi, parfois, auteure de textes érotiques, plus ou moins corsés, publiés chez plusieurs éditeurs. Ce partenariat en propose un panachage ; la bibliographie complète se trouve sur cette page : http://www.chocolatcannelle.fr/category/et-moi/mes-publications/
Écrire amuse l'auteure... elle espère que les lecteurs souriront eux aussi de ses textes.

  • Site : http://www.chocolatcannelle.fr/category/et-moi/mes-publications/



_________________
lecture en cours : Les Lames du cardinal de Pierre Pevel
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://niniksland.eastasia.fr/
ninik

avatar

Masculin Messages : 2833
Date d'inscription : 29/05/2014
Age : 39
Localisation : Liège

MessageSujet: Re: [Auteur] ChocolatCannelle   Dim 15 Fév - 10:43



Tintamarre des sens, de Collectif





Auteurs : Claire de la Chatlys, ChocolatCannelle, Julie Derussy, Fred Glesh, Jerk, Élena MacCiestric, Christophe Melot, Clarissa Rivière, Nicolas Saintier et Nana Vespertine.





Proposition d’amour et de volupté mais surtout appel au désir et à l’ivresse, le recueil de textes érotiques intitulé « Tintamarre des sens » est une ouverture offerte aux auteurs de tous les horizons et de toutes les conditions, de s’exprimer. À leur manière. Peu importe celle qu’ils ont décidé de vous dévoiler. Seuls comptent les mots et les émotions qui viendront frapper vos cœurs.



Dans un premier thème qui se veut dérangeant, les éditions L’encre parfumée de Lys ouvrent leur collection « Dissonances veloutées » avec leur premier appel à texte. Lancé sur le net et auprès des bibliothèques d’Auvergne qui ont bien voulu jouer le jeu de la création, le concours d’écriture a été un réel plaisir pour son instigatrice, Laure Massibot, directrice de collection aux éditions L’encre parfumée de Lys.


  • Genre : érotisme

  • Nombre de pages :

  • Format : papier





_________________
lecture en cours : Les Lames du cardinal de Pierre Pevel
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://niniksland.eastasia.fr/
ninik

avatar

Masculin Messages : 2833
Date d'inscription : 29/05/2014
Age : 39
Localisation : Liège

MessageSujet: Re: [Auteur] ChocolatCannelle   Dim 15 Fév - 10:48

Tintamarre des sens, de Collectif

Critique de Malka

Le recueil est d'abord présenté dans une préface complète et intéressante, qui introduit bien les écrits publiés (principalement des nouvelles et une poésie). Ceux-ci, proposés dans le cadre d'un concours, se sont pliés aux exigences d'un thème précis: la gourmandise.
Pourtant, à la lecture du recueil, on s'aperçoit que le lien avec le thème ne s'avère pas toujours explicite et on le retrouve de manière plus ou moins ténue selon les nouvelles : que ce soit une simple évocation, ou son exploitation à un moment précis et unique de la nouvelle, et parfois son utilisation comme point central de la construction du récit.
La gourmandise s'exploite également à différents degrés : gourmandise de la chair qui se substitue aux mets culinaires, jeux des corps où la nourriture accompagne le désir, le suscite par une bouche affamée ou encore, utilisée au sens figuré, le désir s'enflamme et l'amour et la sensualité se dégustent avec délectation, grâce aux plumes fluides et justes des auteurs.

La préface se propose également de situer les intentions et messages transcrits au fil des pages : entre recherche du contact humain ou simplement le plaisir des retrouvailles, la soif de sensualité, de désir, le plaisir de la peau et de ses saveurs, le délice des sens, entre rencontres fatales, hasardeuses, ou véritables coups du destin, c'est la symphonie des corps, le mariage des solitudes, et la tendresse mi amicale (voire fraternelle)-mi amoureuse qui s'exprime. Certaines abordent une voracité plus dérangeante, plus crue, d'autres œuvrent avec plus de délicatesse, mais pratiquement toutes sont teintées d'une sensualité et d'un érotisme bien présent.

Si on retrouve difficilement une cohérence dans le choix des textes au vu de leur lien plus ou moins ancré avec le thème, le recueil offre une diversité très appréciable. Pas de redondance, on ne s'ennuie pas. Les styles des auteurs soignés et fluides, gardent leur spécificité. En effet, le style direct ou poétique, subtil ou plutôt cru, selon l'auteur, reste efficace et donne une âme particulière à ce recueil. Il se lit d'une traite et avec plaisir, car on apprécie le passage d'une nouvelle à l'autre, en se demandant comment sera la suivante.

Les relations évoquées contribuent également à cette diversité: de la passion plus ou moins intense, épicée, à l'amour naissant ou au simple assouvissement d'un désir latent, les auteurs abordent le lien entre couples hétéro ou homo, sans tomber dans le cliché et avec grand naturel. Cette diversité se déploie au fil des pages sans pour autant déranger le lecteur. Si certaines nouvelles sont plus prévisibles (et peu originales) elles restent néanmoins très agréables à lire, car elles sont bien menées et d'autres réservent des surprises troublantes, tantôt touchantes, tantôt amusantes.

Ce recueil se lit avec délice et j'ai apprécié la majorité de ces nouvelles.
Parmi elles, j'ai remarqué Fighting spirit de Jerk, original et amusante, narrée sur le ton de deux commentateurs d'un match de foot, Glory d'Elena MacCiestric et Un festin sous les draps de ChocolatCannelle, au langage direct (voir cru), mais efficace, Sorbet de Julie Derussy au style sensuel et velouté.
Un autre auteur en particulier m'a interpellé, Nicolas Saintier, car il est l'auteur d'une des nouvelles que j'ai le moins apprécié et de l'une que j'ai le plus apprécié dans le recueil. Si « Saveur chocolat » m'a déçue par son côté stéréotypé et sa chute qui arrive un peu comme un cheveu sur la langue (les indices qui l'amènent m'ont semblé trop faiblement révélateurs), j'ai adoré « Dans la cave » qui évoque un sujet qui peut s'avérer « gênant », voir tabou, proposé avec subtilité, une écriture juste de tendresse et de sensualité. La chute, cette fois fonctionne à merveille : je me suis retrouvée piégée par mes émotions, trop en tout cas pour faire fonctionner mon sens moral. Une leçon de tolérance appropriée et dérangeante, bien menée. Je suis restée soufflée.
Le recueil m'a donné envie de découvrir l'univers de ces auteurs, que je prendrai plaisir à lire à nouveau.
Merci à « L'encre parfumée de Lys », ChocolatCannelle et le forum Au cœur de Imaginarium pour ces excellents moments de lecture.

_________________
lecture en cours : Les Lames du cardinal de Pierre Pevel
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://niniksland.eastasia.fr/
ninik

avatar

Masculin Messages : 2833
Date d'inscription : 29/05/2014
Age : 39
Localisation : Liège

MessageSujet: Re: [Auteur] ChocolatCannelle   Lun 11 Mai - 8:12



Isa, été 93, de ChocolatCannelle





Sur l'oreiller, une femme raconte ce fameux été où, accompagnée d'une amie, elle a passé ses vacances chez Isa, la tante de celle-ci. C'était en 93, l'année de ses dix-sept. Un été qui va l’éveiller à la sensualité, au désir suscité par une autre femme…
ChocolatCannelle, blogueuse, écrivain et directrice de la collection e-ros des éditions Dominique Leroy, nous entraîne au gré des désirs et des envies d’une jeune fille.
Après « À voyeur, voyeur et demi » et « Un stage érotique » chez L’ivre-Book, découvrez ce nouveau texte de l’auteure : « Isa, été 93, je l'aime, depuis les premières lignes d'écriture jusqu'à maintenant. »


  • Genre : érotisme

  • Nombre de pages : 24





_________________
lecture en cours : Les Lames du cardinal de Pierre Pevel
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://niniksland.eastasia.fr/
ninik

avatar

Masculin Messages : 2833
Date d'inscription : 29/05/2014
Age : 39
Localisation : Liège

MessageSujet: Re: [Auteur] ChocolatCannelle   Lun 11 Mai - 8:12

Isa, été 93, de ChocolatCannelle

Le début de la nouvelle entraîne d'emblée le lecteur sur le chemin de l'érotisme.
On retrouve une jeune femme en guise de narratrice, qui partage un moment d’intimité avec son mari. Ses idées vagabondent et la ramènent à son adolescence et à l'été qu'elle a passé avec son amie Anne, chez la tante de celle-ci : Isa, jeune femme belle et séduisante avec qui elle se lie. Leur complicité devient vite plutôt trouble et équivoque.

L'utilisation du flashback permet de déconnecter le personnage de la réalité, un peu comme un rêve éveillé, un secret qu'elle ne confierait qu'au lecteur. On entre dans sa bulle en se sentant privilégié. Cela lui permet aussi de revenir sur ce souvenir avec recul et une analyse plus mature de ses sentiments. L'auteur donne ainsi plus d'intimité et d'intensité aux émotions évoquées. Le tout s'enrobe de frustration et de sensualité.

La plume de l'auteure est fluide et efficace. Elle ne prend pas de détours dans le choix de ses mots. Ce côté direct apporte à l'ensemble une réalité et une crédibilité plaisante, car même si les mots sont parfois crus, l'auteure ne tombe jamais dans la vulgarité.

On regrette cependant le côté rapide qu'offre le format nouvelle. L'histoire aurait pu être approfondie pour mieux comprendre les émotions de ces femmes qui se désirent, jouent au jeu de la sensualité, ou sur ces deux adolescentes qui voient leur innocence s'envoler avec le jeu frivole et cruel de la séduisante Isa. On retrouve bien la cassure entre le monde adolescent et adulte : deux gamines timides, incertaines et une femme belle et sûre d'elle, pourtant les sentiments semblent peiner à s'exprimer. La narratrice évoque ses émotions et les sentiments qu'éprouve son amie (sans vraiment d'empathie), sa prise de recul vis à vis de la situation, sa jalousie, sa frustration et ses regrets, mais les deux autres femmes restent plus difficiles à cerner. Isa en particulier garde ses mystères. Trop peut être, car on a envie d'en savoir plus.

Le retour à la réalité de la narratrice nous apprend la leçon qu'elle tire finalement de cette expérience, entre nostalgie et fantasme.

En conclusion, même si l'idée générale reste intéressante, et la nouvelle bien construite, elle souffre tout de même d'un léger manque de profondeur.
Je remercie Le forum Au cœur de l'Imaginarium, les éditions l'Ivrebook et ChocolatCannelle pour cette plaisante découverte.

_________________
lecture en cours : Les Lames du cardinal de Pierre Pevel
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://niniksland.eastasia.fr/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Auteur] ChocolatCannelle   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Auteur] ChocolatCannelle
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Au Cœur de l'Imaginarium :: Partenariats :: Partenaires-
Sauter vers: