Bienvenue au Cœur de l'Imaginarium !
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Poupée de chair - Isabelle Lorédan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Petiteherissonne

avatar

Féminin Messages : 115
Date d'inscription : 09/11/2014
Age : 26

MessageSujet: Poupée de chair - Isabelle Lorédan   Jeu 13 Nov - 20:28

POUPÉE DE CHAIR De Isabelle Lorédan - Dominique Leroy
A lire sur mon blog : http://leslivresdesarah.canalblog.com/

Résumé :

Histoire d'amour dans laquelle les sentiments profonds de deux êtres s'expriment dans une relation de domination, Poupée de chair est un récit érotique intense et émouvant.

De la rencontre de Claude dans les années 1960 jusqu'à l'époque contemporaine, les années s'écoulent, riches d'expériences. Claude pousse Solana à franchir progressivement certaines limites, de la simple fessée au fouet, d'une corde qui enserre son corps au port d'un collier définitif, signe de son entière soumission.

A travers un récit à la première personne, Solana évoque le couple atypique qu'elle forme avec son maître, qui est aussi l'homme de sa vie : cinglant, attachant, et avant tout aimant.

"Le temps que nous passions l'un sans l'autre était devenu pesant tant pour lui que pour moi."

Mon avis :

Comme le préambule de l'auteure l'indique si bien, il s'agit là du récit d'une relation de domination mais avant tout et surtout du récit d'une très belle histoire d'amour où les sentiments qui unissent les deux protagonistes sont palpables dans chaque mot.

Dès le début du récit, Solana, la future soumise, nous parle de la naissance de son attirance pour la soumission, dans son enfance.

"Je prenais alors un vif plaisir à lier mes poupées, qui se retrouvaient invariablement attachées au poteau - en tenue d'Eve - et subissaient alors les pires outrages..."

Solana nous fait ensuite le récit de la naissance du lien qui l'uniera à Claude, son futur Maître. De leur première rencontre au début de leurs jeux BDSM, en passant par le récit de leur première relation sexuelle; de laquelle est née une belle relation de confiance. Dès cette première fois, nous pouvons ressentir d'importants sentiments entre Solana et Claude, le seul homme ayant réussi à lui donner du plaisir.

"Je fus envahie par une bouffée d'amour immense. A ce moment, je me pensai capable d'abattre des montagnes. La satisfaction et le plaisir que je lus dans ses yeux lorsqu'enfin je me tins devant lui nue comme au premier jour, furent ma plus belle récompense."

J'ai beaucoup aimé suivre l'évolution de leur relation. En effet, Claude tient à prendre son temps avant de débuter leur première séance de domination; première séance à laquelle il invitera Solana par le bais d'une lettre pour l'informer de l'arrivée de cette soirée minutieusement préparée.

"Tu dois être prête, me dit-il souvent, il serait dommage de tout gâcher en allant trop vite."

Cette scène nous est racontée de manière très intense avec un dosage parfait de tendresse et d'amour.

"Dieu que j'aimais cet homme qui m'avait révélée à moi-même !"

Nous suivons ensuite l'évolution de leur relation, Claude étant le Maître et Solana l'élève docile. J'ai beaucoup aimé cette plongée au sein d'un couple s'adonnant à ce jeu de domination, car bien que romancé ce récit semble très réaliste et arrive parfaitement à nous retranscrire les sentiments partagés entre un Maître et une soumise, sans vulgarité ni tortures sans justifications.Il remets également la soumise à sa juste place, comme une femme trouvant le plaisir en s'abandonnant aux mains de l'homme qu'elle aime, et non pas comme une femme qui accepte tout et qui permets simplement à un homme de se défouler. J'aime la façon dont ce récit sublime cette relation.

"La lueur de fierté et d'admiration qui brillait dans son regard lors de nos jeux était alors ma plus belle récompense."

"Une poupée de porcelaine, la prunelle de ses yeux."

Bien que les pratiques qu'ils explorent soient très excitantes (mise en place d'un collier, fessées, subspace, passage en club libertin, exhibitionnisme....), j'ai également aimé assister à leur vie de couple menée en parallèle, à la prévenance de Claude vis-à-vis de sa compagne et soumise et à leurs discussions fondamentales à mon avis dans ce type de relation tout comme les moments de tendresse pour se retrouver et tenir sur la durée.

"Je ne fais que ce que tu acceptes et désires ..."

Nous assistons ensuite à la rencontre de Solana avec Clara, une vieille aime de Claude, puis avec son mari Baptiste qui vont participer à la domination et au plaisir de la soumise.Cette nouvelle amitié donne lieu a des scènes très excitantes notamment lorsque Solana connaît sa première double pénétration.

Je dois cependant avouer avoir été un peu frustrée lorsque l'auteure nous raconte le début d'un "week-end inoubliable" mais s'arrête en très bon chemin pour nous laisser sur notre fin ... "Nous passâmes notre week-end enfermés à nous rassasier les uns des autres, atteints d'une boulimie qui semblait ne jamais vouloir prendre fin, où s'alternaient douceur et brutalité. Nous laissâmes nos fantasmes les moins avouables s'exprimer sans retenue, en libérant tour à tour nos instincts et notre animalité." J'aurais justement adoré en savoir davantage sur leurs fantasmes les moins avouables et avoir le plaisir d'en lire le récit détaillé ...

Nous arrivons ensuite à la scène de leur mariage symbolique, par les liens du sang et la mise en place d'un collier définitif pour Solana, qui signe le début de nombreuses années de bonheur.

"Au fil du temps, des années passées côte à côte, il ne se passa pas un seul jour sans que nous ne prissions soin d'entretenir, de nourrir notre union. Entre lui et moi, il n'y avait la place pour rien d'autre."

Nous nous retrouvons ensuite 35 ans après leur mariage, Claude est décédé suite à un AVC et Solana nous livre un récit fort touchant.

"Lorsque tout espoir fut perdu, je suppliai dieu et le diable de prendre également ma vie, tellement l'idée même de vivre sans lui me semblait inimaginable."

Il s'agit donc là d'une très belle découverte pour ma part d'un récit fort bien écrit rendant la lecture très agréable, sans vulgarité mais très excitant et très touchant à la fois. "Parce qu'un amour comme le leur, c'est ce après quoi nous courons tous, ce que nous rêvons tous de rencontrer un jour"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leslivresdesarah.canalblog.com
 
Poupée de chair - Isabelle Lorédan
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Au Cœur de l'Imaginarium :: Salon de lecture :: Discussions autour des livres :: Érotisme-
Sauter vers: