Bienvenue au Cœur de l'Imaginarium !
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [Auteur] CKSCHMITT

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
ninik

avatar

Masculin Messages : 2833
Date d'inscription : 29/05/2014
Age : 39
Localisation : Liège

MessageSujet: [Auteur] CKSCHMITT   Lun 22 Déc - 11:10



CKSCHMITT




CKSCHMITT (Chantal Khiri Schmitt) est née le 31 décembre 1965 à Marseille.
Initialement formée à l’assistanat de direction, elle s’oriente rapidement vers la communication et l’évènementiel.
A l’occasion d’un congé maternité, Chantal reprend ses études de droit et par la suite, rejoint un grand groupe immobilier marseillais dans lequel elle assistera le directeur général avant d’aboutir à la maîtrise d’ouvrage pendant de longues années.
Elle assiste actuellement les architectes associés de l’agence PROFILEA sur Marseille.
Début 2013, elle expérimente l’écriture, et publie un premier roman. Mais ce n’est qu’en 2014, avec son recueil de nouvelles « Le Grand Ecart », qu’elle trouve son style et bénéficie d’un joli succès d’estime.




_________________
lecture en cours : Les Lames du cardinal de Pierre Pevel
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://niniksland.eastasia.fr/
ninik

avatar

Masculin Messages : 2833
Date d'inscription : 29/05/2014
Age : 39
Localisation : Liège

MessageSujet: Re: [Auteur] CKSCHMITT   Mar 27 Jan - 6:18



Amour & Eternité





Elle l’avait pressenti à l’instant même où elle mit un pied sur les pavés de la place Venceslas : plus rien ne serait jamais plus comme avant: Prague l’avait prise, comme récupérée d’une promesse qui lui avait échappée il y a bien longtemps, et ne la rendrait qu’au prix du sang.
Suivez donc Alice au pays des (mer)veilles au gré de douze courtes nouvelles qui, sans rapport apparent, tissent pourtant une seule et même toile.
Laissez-vous porter par la magie du fantastique lorsqu’il se fait pansement sur les cœurs endeuillés.
Plongez enfin dans l'univers poétique et troublant d’une histoire d’amour hors norme où la mort se fait rédemptrice.


  • Genre : drame

  • Nombre de pages : 62

  • Format : papier





_________________
lecture en cours : Les Lames du cardinal de Pierre Pevel
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://niniksland.eastasia.fr/
ninik

avatar

Masculin Messages : 2833
Date d'inscription : 29/05/2014
Age : 39
Localisation : Liège

MessageSujet: Re: [Auteur] CKSCHMITT   Mar 27 Jan - 6:19

Amour & Eternité

Critique de Petiteherissonne

Voici le premier livre de CKSCHMITT que je lis. Je ne connaissais pas cette auteure, mais après une petite recherche, je n’ai lu que du positif sur son ouvrage précédent. J’avoue cependant avoir commencé la lecture de celui-ci en me disant qu’il devrait être vite lu en raison de ces 62 pages. Alors, oui, il est effectivement vite lu mais wahou, quelle lecture ! L’histoire est intense dès les premières pages. La taille et le nombre des chapitres - 12 dans ce livre – pourraient laisser supposer un manque de détail, des difficultés de compréhension de l’histoire, alors que pas du tout. Ces douze petits chapitres suffisent à nous faire plonger au cœur d’une histoire d’amour, de son début jusqu'à une fin tragique et pourtant pleine d’espoir, sans que rien ne nous manque. Il s’agit d’un récit magnifique, court, direct et qui, pourtant, dit tout. Les phrases sont belles et respirent l’amour, la passion, la souffrance aussi, parfois, l’utilisation des mots est maîtrisée, le style –bien qu’inhabituel – est percutant. En effet, dans ce récit nous ne retrouvons pas de longues descriptions, pas de transitions entre les chapitres, pas énormément de détails sur les personnages et pourtant la magie opère et nous emporte dans l’univers de l’auteur sans jamais nous laisser l’impression d’un manque d’informations.

La situation de départ pourrait paraître simple, mais elle est pourtant complexe de par les liens qui unissent les êtres, regroupant les peurs et espoirs de deux protagonistes, chaque chapitre retrace ensuite l’évolution de l’histoire. Alice et Viktor entretiennent une correspondance par le biais de lettres échangées, correspondance censée assurer la continuité de leur relation. Mais ils finissent par surmonter leur peur de souffrir, pour laisser naître une belle histoire entre eux.

Ce roman aborde ensuite différents sujets qui ne peuvent que nous toucher comme la peur de perdre l’être aimé, puis la solitude, le manque affectif, le deuil et enfin l’acceptation et le retour de l’espoir. Il nous livre également une jolie réflexion sur l’amour et son lien avec l’éternité.

« L’amour est une légende. Aussitôt naît-il dans les bras de l’esprit qu’il meurt une fois que le corps le fait. Une petite mort dans laquelle on se perd jusqu’au moment où l’on s’en défait. Il malmène les chairs et la raison, pousse à d’odieux compromis, rend amnésique ou aveugle et toujours endolorit. Voici le sentiment le plus noble qui soit dont chacun fait pourtant son chemin de croix. Car s’il se corrompt lorsqu’il se dit, se fait ou se vit c’est que l’on n’aime guère autant ni aussi longuement celui ou celle que l’on n’aura jamais. »

Voici donc un roman vrai, qui sonne juste, que je ne pourrais que conseiller. Je remercie le forum Au cœur de l’Imaginarium ainsi que CKSCHMITT pour cette agréable lecture.

_________________
lecture en cours : Les Lames du cardinal de Pierre Pevel
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://niniksland.eastasia.fr/
ninik

avatar

Masculin Messages : 2833
Date d'inscription : 29/05/2014
Age : 39
Localisation : Liège

MessageSujet: Re: [Auteur] CKSCHMITT   Mar 17 Fév - 6:28

Amour & Eternité

Critique d'Aurel629

Encore une nouveauté dans mes lectures. Pour ce nouveau partenariat, je me suis lancée dans l’œuvre de CKSCHMITT Amour et Eternité. Je ne connaissais pas cette auteure, et pour dire vraie, je pensais que CKSCHMITT était le nom d’une édition. Quelle surprise lorsque j’ai découvert qu’en fait, il s’agissait du nom de l’auteure de cette petite histoire d’amour.
J’ai eu beaucoup de mal à le commencer, non pas par manque d’envie, mais parce que 62 pages, ça ira vite. Pourtant lorsque je me suis lancée dans cette lecture, je suis vite redescendue de mon petit nuage. Le style est très particulier et j’ai mis un peu de temps avant de comprendre quel message voulait faire passer l’auteure. C’est un style qui n’est pas très éloigné du style de livres que j’aime, mais l’écriture est juste impressionnante. J’avais l’impression de lire les romans que je lisais des auteurs hyper connus (genre Flaubert, Diderot) qui me donnaient l’impression d’écrire des choses que seuls eux comprenaient. J’ai donc effectué un retour en arrière et je me suis plus sérieusement concentrée sur cette lecture.
J’ai mis un certain temps à comprendre car selon moi, les chapitres ne sont pas disposés de telle sorte que le lecteur soit directement capté par l’histoire. On fait des sauts dans le temps, le nom des personnages apparaît plutôt tardivement, le narrateur n’est pas toujours le même, et je n’ai pas compris la présence des chapitres où Viktor parle de son enfance.
Alice et Viktor ont une correspondance épistolaire et entretiennent la flamme de leur amour à travers des lettres enflammées. Pourtant, ils décident de passer le cap et de se voir. Leur amour épistolaire devient physique et les deux amants ne semblent plus capables de se séparer. Pourtant, comme tout à chacun, la vie est semée d’embûche . C’est là où j’ai vraiment accroché, car la plume de CKSCHMITT nous parle enfin. Lorsque l’on rencontre la personne qui semble nous donner les moyens de réussir tout ce que l’on entreprend, on ne souhaite que partager les bons moments, et enfin je m’y suis trouvée. En peu de pages, l’auteure nous emmène dans le voyage d’une vie ou divers thèmes sont abordés.
Je ne peux pas dire que je n’ai pas aimé cette lecture, qui m’a tout de même émue par la souffrance endurée par l’un des personnages, mais je ne peux pas dire que j’ai aimé car la plume m’a semblé parfois lourde. Comme je le disais, chacun peut s’y retrouver car nous vivons tous une passion qui peut nous embaumer de bonheur et nous déchirer de l’intérieur. En gros, ce roman met du baume au cœur. Merci au forum et à l’auteure pour ce partage.

_________________
lecture en cours : Les Lames du cardinal de Pierre Pevel
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://niniksland.eastasia.fr/
ninik

avatar

Masculin Messages : 2833
Date d'inscription : 29/05/2014
Age : 39
Localisation : Liège

MessageSujet: Re: [Auteur] CKSCHMITT   Sam 28 Fév - 9:28

Amour & Eternité

Critique d'ATea

C'est avec plaisir que j'ai postulé pour ce partenariat ayant déjà lu Le Grand Ecart de CKSCHMITT. Je connaissais son écriture, et son attache à créer avec un enchaînement de textes, apparemment non liés, une histoire de fond. Ce que j'ai retrouvé.

Ici, le recueil trace l'histoire d'un Amour. Epistolaire et sacré au début, il prendra une dimension charnelle, après que nos deux personnages aient succombé au désir. Tout le long pourtant, la Passion transparaît à chaque phrase.

L'alternance des narrateurs nous entraîne dans les pensées des deux amants donnant ainsi du rythme, entre le romantisme féminin et la vision de l'homme plus virile. Pour autant, il m'a fallu un petit laps de temps pour comprendre le jeu des deux narrateurs parce que l'auteur entretient ce flou en n'identifiant pas réellement les personnages. De la même façon, j'ai trouvé que, malgré une beauté certaine des phrases, ce côté vaporeux, insaisissable, appelle une deuxième lecture pour en saisir l'objet et cela m'a ralenti. Dans mes lectures, j'apprécie la poésie mais j'aime aussi saisir un sens à ce que je lis de façon quasi-instantanée, quitte à trouver un deuxième sens lors d'une deuxième lecture. Or là, je devais relire pour comprendre le sens premier. Par contre, avec l'évolution de l'histoire d'amour, le style s'affermit, se précise et devient plus fluide. Les narrateurs prennent corps, prennent vie (même quand ils la perdent). Ils se matérialisent enfin sous nos yeux. L'aérien et l'abstrait dans le texte le Souffle d'air, (Dont le champ lexical pour un parallèle entre la météo dévastatrice et des sentiments tout aussi destructeurs est délicieux) sont délaissés pour des sensations et du concret au moyen d'un objet : le Cahier Vert qui scelle la mort, et la Passion par la même occasion. A partir de là, les mots sonnent justes et les phrases sont saisissantes dès la première lecture. Ce qui rend la puissance des sentiments plus forts encore.

"La plus belle fin pour une histoire d'amour, c'est un accident" Et c'est à l'Eternité d'en prendre un coup : les narrateurs se retrouvent bousculés dans leurs espoirs avec la mort de l'un des deux. Leur Amour est éternel mais pas de la façon qu'ils souhaitaient. Le texte prend une nouvelle tournure. Plus terrienne, plus concrète, plus désespérée aussi mais toujours poétique. La tristesse est palpable, et le retour dans la vie se fait subtilement. A ce titre, le passage sur la leçon de krav-maga peut sembler terre-à-terre si on la lit simplement mais regorge de sens philosophique sur le fait d'appréhender la vie, de se relever et de se battre. Ce qui pour moi, laisse une note plutôt positive du recueil.

Je dis plutôt positive car une question subsiste : Quel est l'intérêt de "L'école de la mauvaise vie"? En dehors de l'histoire aisée à comprendre, sa place dans le recueil est plus floue. Je suppose qu'il s'agit de Viktor qui parle et que le recueil montre comment l'amour a pu le sauver du mauvais engrenage. Mais, pour autant, mon interprétation semble tellement floue que finalement, ce flou plane sur le texte et confirme son éloignement du reste du recueil.

Je remercie le Forum Au Coeur de l'Imaginarium et CKSchmitt pour cet intermède poétique.

_________________
lecture en cours : Les Lames du cardinal de Pierre Pevel
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://niniksland.eastasia.fr/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Auteur] CKSCHMITT   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Auteur] CKSCHMITT
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Au Cœur de l'Imaginarium :: Partenariats :: Partenaires-
Sauter vers: