Bienvenue au Cœur de l'Imaginarium !
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [Editeur] Sexie by La Musardine

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
ninik

avatar

Masculin Messages : 2833
Date d'inscription : 29/05/2014
Age : 39
Localisation : Liège

MessageSujet: [Editeur] Sexie by La Musardine   Lun 1 Juin - 15:39



Sexie by La Musardine




Cette nouvelle collection, appuyée sur le site vitrine www.sexie-musardine.com, fera paraître dans toutes les librairies en ligne des textes en avant-premières et exclusivités numériques. L’occasion pour La Musardine de faire exploser les codes du papier en vous proposant des formats originaux pour des prix minimes. Romans courts, nouvelles, feuilletons… Il y en aura pour tous les goûts chez Sexie !


_________________
lecture en cours : Les Lames du cardinal de Pierre Pevel
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://niniksland.eastasia.fr/
ninik

avatar

Masculin Messages : 2833
Date d'inscription : 29/05/2014
Age : 39
Localisation : Liège

MessageSujet: Re: [Editeur] Sexie by La Musardine   Ven 19 Juin - 8:26



Femme de Vikings, de Carl Royer





Seconde moitié du IXe siècle, quelque part dans le comté de York. Terrifiés, bourgeois et paysans se terrent dans leurs villages : partout dans la campagne, débarqués sur le littoral comme chaque printemps, les Danois rôdent, pillent et violent. Emportée par la tourmente, Nora, jeune saxonne encore vierge, découvre le sexe et ses plaisirs face à l’ennemi juré. Les Vikings sont brutaux, insensibles, sans pitié. Pourtant, ils éveillent en elle des fantasmes dont elle n’avait pas soupçonné l’existence. Jusqu’où une paysanne retournée par le stupre peut-elle aller pour assouvir ses pulsions ? La loyauté, l’honneur, la raison… Ces mots ont-ils encore du sens face à l’appel du sexe ?

Épisode 1. Où Nora rencontre Halfdan, prisonnier danois à la virilité envoûtante…


  • Genre : érotisme

  • Nombre de pages : 40

  • Format : numérique





_________________
lecture en cours : Les Lames du cardinal de Pierre Pevel
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://niniksland.eastasia.fr/
ninik

avatar

Masculin Messages : 2833
Date d'inscription : 29/05/2014
Age : 39
Localisation : Liège

MessageSujet: Re: [Editeur] Sexie by La Musardine   Ven 19 Juin - 8:28

Femme de Vikings, de Carl Royer

Critique d'Aelynah

Comment expliquer les mélanges de sentiments qui m'ont affleuré à la lecture de cette nouvelle courte et pourtant intense?
Le tout premier, celui qui faillit être le plus fort et hélas pour la suite le plus négatif fut du rejet.
Rejet, dépit, déception ... Ce sont les premiers ressentis qui m'ont traversé lorsque j'ai cru me retrouver à lire une nouvelle écrite comme un texte oral. Une sorte de récit à la veillée, en moins "tout public" mais narré par une personne n'ayant pas eu la chance de fréquenter les bancs de l'école.
Le style m'a donc tout d'abord rebutée. Ces tournures de phrases, de pensées d'une jeune paysanne inculte mises par écrit semblait gâcher l'histoire même que je voulais découvrir. Il est vrai qu'elles ont sûrement pour but de nous donner un aperçu du contexte socio-culturel de l'époque invasion vicking. Pourtant une plongée moins réaliste dans le quotidien linguistique ne m'aurait pas déplu.

Et puis sur les conseils d'un ami et autre lecteur de cette nouvelle, j'ai fait abstraction et me suis réellement plongée dans ma lecture.
J'ai alors enfin pu voir derrière ce style toujours un peu rustre la qualité cachée du récit.
L'auteur a su malgré tout transmettre au travers des images décrites tout le côté érotique et sauvage des scènes de sexe. Le lecteur, une fois impliqué dans les pensées de Nora, va suivre cette montée du désir, du besoin d'être souillée par l'ennemi, d'être rabaissée au niveau d'esclave sexuel par ces féroces ennemis.
Du moment de sa rencontre avec l'agresseur danois et de son sauvetage par les saxons, elle va rester troublée par les sensations impies mais terriblement troublantes ressenties face à son terrible adversaire.
Cela va la déconcerter au point de la pousser à braver, la nuit, dans un état quasi second, pour retrouver le prisonnier.
La découverte du plaisir entre ses bras va ouvrir les vannes de sa sexualité et la changer intimement. Disparue la jeune vierge effarouchée, sous les coups de langue ou de boutoir de son amant, elle va s'enhardir et se dévergonder.
Ce sera le début d'une montée exponentielle dans la luxure et les découvertes.

Après un début fortement perturbant dû au style dérangeant et presque rebutant, l'auteur a su se rattraper par des scènes de sexe torrides et excitantes et un contexte hot qui devraient plaire à plus d'un lecteur.
La chaleur des attouchements, l'érotisme sauvage dégagé par les sentiments de Nora et sa manière de nous les faire partager de l'intérieur ont donné un nouveau souffle à cette lecture démarrée sur un mauvais pied.
Une fois la dernière page terminée, oublié le rejet du début, pour ne laisser qu'un sentiment d'insatisfaction cette fois, pour le format nouvelle qui d'un coup semble trop court à mes yeux brillants de gourmandise et mes joues rosies d'émotion.

Je dis donc "bel essai transformé, monsieur Royer".

Vous nous avez berné avec votre style trop familier des premières pages. Ce qui, une fois dépassé, nous a donné comme un coup de pied aux fesses ou pour la jeune héroïne un coup ... d'autre chose, plus viril et envoûtant.
C'est donc une magnifique surprise que je conseille aux amateurs d'érotisme torride et enfiévré.
Préparez les mouchoirs il va y avoir de l'émotion !!

_________________
lecture en cours : Les Lames du cardinal de Pierre Pevel
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://niniksland.eastasia.fr/
ninik

avatar

Masculin Messages : 2833
Date d'inscription : 29/05/2014
Age : 39
Localisation : Liège

MessageSujet: Re: [Editeur] Sexie by La Musardine   Mer 24 Juin - 7:34

Femme de Vikings, de Carl Royer

Critique de ninik

La Musardine, éditeur bien connu d'érotisme, lance une édition tout numérique, appelée Sexie by la Musardine. Parmi les premiers livres proposés, Femme de Vikings m'a tout de suite attiré par son mélange d'histoire barbare (et même d'Histoire) et d'érotisme que j'espérais sauvage. Cette série est proposée en plusieurs épisodes, dont le premier, chroniqué ici, est proposé gratuitement, une excellente idée de l'éditeur pour attirer les curieux et permettre de donner sa chance à cette saga.
Carl Royer, déjà auteur d'un I love porn, guide de survie à l'usage du porn addict chez La Musardine, nous offre ce récit érotico/guerrier. Mais avant de plonger dans le vif du sujet, que raconte le livre ?
Il prend pour héroïne Nora (tout est raconté à la première personne), petite paysanne effrayée, alors que des Vikings attaquent son village. C'est là qu'elle fait la connaissance de l'un d'entre-eux, tout en virilité, alors qu'elle est terrée dans sa demeure. Mais, avant qu'il ne fasse quoi que ce soit, les renforts arrivent, et le Viking est fait prisonnier, enfermé nu dans un enclos, régulièrement cogné. Pourtant, cela ne semble pas affecter sa virilité, et le voir, nu et fier, éveille en la jeune femme des pulsions, des fantasmes, aussi violents qu’irrépressibles, et auxquels elle cédera, bien entendu.
Dès les premiers mots, le style rebute quelque peu, de par son côté familier. Si l'on peut supposer, au début, que Carl Royer souhaite donner un cachet réaliste avec un style moins littéraire (il s'agit d'une paysanne), les propos anachroniques qui apparaissent régulièrement font oublier ce sentiment : Femme de Vikings se veut être dans un style plutôt parler contemporain (mais pas trop, heureusement).
Cependant, on s'habitue rapidement à cela (même si entendre dans les pensées de Nora qu'elle « se fait un film » m'a sévèrement fait tiquer) et, rapidement, il ne dérange plus. De plus, l'auteur, en nous enlisant dans les pensées, de plus en plus moites, de la jeune femme, parvient d'une part à retranscrire de manière impressionnante la virilité la plus sauvage (la description du premier Viking qu'elle rencontre est hallucinante), et d'autre part crée une ambiance sulfureuse qui ne laisse pas indifférent, loin s'en faut.
Cette ambiance explose lors des scènes de sexe. Au nombre de deux, elles sont longues, décrites de manière superbe, crues et sauvages mais sans verser dans la vulgarité et, si là encore l'auteur ne s’embarrasse pas de réalisme historique, il sait enflammer le lecteur, le plongeant dans un maelström d'excitation et de tension, jusqu'à un final certes assez prévisible, mais prometteur pour la suite.
Ainsi, Femme de Vikings ne se veut pas tant historique que sauvage et sulfureux et, à ce titre, plaira aux amateur d'érotisme violent. De plus, la personnalité de Nora, dont l'excitation et la culpabilité moite, ne quitte pas les pages, est superbement retranscrite. Et, si au final on peut déplorer que l'auteur n'écrive pas dans un style un peu plus littéraire ou réaliste, Femme de Vikings se révèle un ouvrage érotique des plus plaisant, et il me tarde de découvrir le deuxième épisode.

_________________
lecture en cours : Les Lames du cardinal de Pierre Pevel
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://niniksland.eastasia.fr/
ninik

avatar

Masculin Messages : 2833
Date d'inscription : 29/05/2014
Age : 39
Localisation : Liège

MessageSujet: Re: [Editeur] Sexie by La Musardine   Lun 29 Juin - 7:53



Nectar, d'Olivier Humbert





Séduisant et intelligent, Olivier a tout pour plaire. En apparence du moins, car il cache un problème de taille : à vingt-cinq ans, son activité sexuelle est proche du néant. Mais il n’a rien d’un puceau comme les autres : depuis sa puberté, son sperme est aussi corrosif que l’acide ! Depuis un premier « accident » à l’âge des premiers amours, il se contraint à une vie de moine, travaillé par des fantasmes et des pulsions sexuelles de plus en plus difficiles à réprimer. Et puis, un soir de faiblesse, il finit par céder à une tentation devenue trop forte… Son acte changera à jamais son existence.

Que fera-t-il de sa libido dévastatrice soudain libérée ?

Un thriller érotique aux héros houellebecquiens, dont le suspense haletant et l’ironie vous tiendront en haleine jusqu’à la dernière page.


  • Genre : thriller érotique

  • Nombre de pages : 57

  • Format : numérique





_________________
lecture en cours : Les Lames du cardinal de Pierre Pevel
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://niniksland.eastasia.fr/
ninik

avatar

Masculin Messages : 2833
Date d'inscription : 29/05/2014
Age : 39
Localisation : Liège

MessageSujet: Re: [Editeur] Sexie by La Musardine   Lun 29 Juin - 7:55

Nectar, d'Olivier Humbert

Critique de ninik

Sexie by la musardine, édition tout numérique de l'érotisme en qualité Musardine, s'est lancé. Après le premier épisode de Femme de Vikings, j'ai découvert le court récit Nectar, écrit par Olivier Humbert. L'auteur a déjà publié quelques récits dans les recueils « Osez » de La Musardine, et se lance ici dans un mélange de thriller (assez glauque par moment) et d'érotisme.
Mais ne brûlons pas les étapes. Le livre s'intéresse à Olivier (amusante coïncidence), jeune homme plutôt séduisant mais asocial avec une vie cauchemardesque. En effet, il éjacule une substance proche de l'acide, et se voit obliger de refréner ses pulsions sexuelles au risque de faire mourir sa partenaire dans des souffrances indicibles.
Le livre est vraiment bien écrit, la plume est fluide, agréable, les séquences de sexe un peu crues mais jamais vulgaires et, soyons honnête, délicieusement excitantes. L'auteur nous plonge dans les pensées de son personnage, comme si ce dernier nous racontait sa vie. D'abord l'adolescence, classique (au début) mais touchante, qui rappellera beaucoup de choses aux trentenaires ayant expérimentés l'éveil de sa sexualité dans une ère où le porno n'était pas si facile d'accès. Le personnage est d'abord attachant, mais devient par moment, au fil du récit, un protagoniste lâche et détestable. Et, du coup, terriblement humain. Il est possible de se demander comment Olivier a réussi à ne pas faire de victimes entre sa première fois à 17 ans, et les quasi trente ans qu'il a en racontant son récit, tant il prend de risques et cède facilement. Cela dit, ce n'est qu'un détail (Nectar étant un court récit, il ne peut pas trop prendre son temps) et le lecteur peut supposer que sa résistance s'est étiolée au fil des années.
C'est donc un héros paumé, désespéré, que nous découvrons, humain dans ses faiblesses, qui va, à nouveau et pour la deuxième fois, commettre l'irréparable en couchant avec une jeune femme. La séquence est très bien écrite, excitante, jusqu'à l'éjaculation durant laquelle la plume bascule dans l'horreur, n'épargnant que peu le lecteur face aux ravages du sperme acide.
Le livre évolue sur le fil du rasoir entre horreur et sexe, et Olivier Humbert maîtrise très bien l'exercice, déstabilisant le lecteur, le faisant craindre, frissonner, en même temps qu'il ressent l'excitation (en cela, nous plongeons avec brio dans les mêmes sentiments que le héros). Cependant, le complot derrière toute cette histoire restera à l'état d'esquisse, et c'est un peu dommage. Dommage que le récit n'ait pas prévu de suite, ou qu'au lieu d'être un ouvrage court, ce ne soit pas un thriller intense et sexuel, mais cela n'empêche pas d'apprécier Nectar.
Au lieu de nous livrer quelques explications, l'auteur préfère offrir à son personnage une âme sœur, les liant d'une manière si logique mais pourtant très belle lors d'un final entre sexe sauvage et très intense, et complémentarité parfaite. Nectar est ainsi une très belle lecture, très excitante mais aussi des plus intéressante dans son récit, avec des personnages certes classiques mais bien construits.

_________________
lecture en cours : Les Lames du cardinal de Pierre Pevel
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://niniksland.eastasia.fr/
ninik

avatar

Masculin Messages : 2833
Date d'inscription : 29/05/2014
Age : 39
Localisation : Liège

MessageSujet: Re: [Editeur] Sexie by La Musardine   Dim 5 Juil - 9:02



Femme de Vikings épisode 2, de Carl Royer





Votre nouvelle série érotico-historique en six épisodes à tout petit prix !



Seconde moitié du IXe siècle, quelque part dans le comté de York. Terrifiés, bourgeois et paysans se terrent dans leurs villages : partout dans la campagne, débarqués sur le littoral comme chaque printemps, les Danois rôdent, pillent et violent. Emportée par la tourmente, Nora, jeune saxonne encore vierge, découvre le sexe et ses plaisirs face à l’ennemi juré. Les Vikings sont brutaux, insensibles, sans pitié. Pourtant, ils éveillent en elle des fantasmes dont elle n’avait pas soupçonné l’existence. Jusqu’où une paysanne retournée par le stupre peut-elle aller pour assouvir ses pulsions ? La loyauté, l’honneur, la raison… Ces mots ont-ils encore du sens face à l’appel du sexe ?



Épisode 2. Où Nora, emportée sur les nefs vikings, découvre les rivages danois, nouveaux horizons de débauche et de perversion.


  • Genre : érotique

  • Nombre de pages : 55

  • Format : numérique






_________________
lecture en cours : Les Lames du cardinal de Pierre Pevel
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://niniksland.eastasia.fr/
ninik

avatar

Masculin Messages : 2833
Date d'inscription : 29/05/2014
Age : 39
Localisation : Liège

MessageSujet: Re: [Editeur] Sexie by La Musardine   Dim 5 Juil - 9:04

Femme de Vikings épisode 2, de Carl Royer

Critique d'Aelynah

Dans ce deuxième épisode des aventures de notre petite villageoise délurée et curieuse, nous retrouvons Nora lors de sa fuite avec son Danois.
Les voici sur le chemin de la liberté pour lui mais, nous le découvrons alors, aussi pour elle.
Car jamais, au grand jamais les villageois ne s'étaient déjà hasardés à quitter le village depuis des générations.
Elle se sentait donc vivre, mais aussi libérée d'un carcan qu'elle ne se savait pas supporter auparavant.
Et pour mieux vivre cette liberté, c'est complètement nue qu'elle va se retrouver au milieu de milliers de Danois sur le point de repartir vers le noroît.
Il va la traîner derrière lui, son Danois, la faire sienne aussi sur le chemin, tant qu'à faire, mais surtout la défendre face à un adversaire coriace.
Et puis c'est le départ, et pour elle tout va changer.
Malgré sa nudité, dans ce climat qui se refroidit, son appétit du sexe ne va pas s'éteindre, loin de là, et nous allons avec elle de découverte en découverte.

Cet épisode plus axé encore que le premier sur ses désirs, et les manières pour elle de les satisfaire va nous entraîner, grâce à la plume de Carl Royer, sur le chemin de la luxure et de l'abandon.

Nora, la jeune et innocente villageoise n'est plus, pour son plus grand plaisir et le nôtre.

Tout comme le premier épisode, les scènes érotiques sont imagées et torrides, décrites d'une main experte par l'auteur. Il sait, par la narration à la première personne, nous transporter dans ce monde féodal et sauvage, empli de stupre et de violence.

Les descriptions de Nora, les nouveaux personnages qui se retrouvent impliqués dans ce voyage mais aussi dans cette nouvelle vie, tout cela nous est décrit de façon à ne plus être un lecteur mais un voyeur aussi débauché que peuvent l'être Nora et ses Danois.

J'attendais beaucoup de ce deuxième épisode, après le petit départ rafraîchissant du premier et je n'ai pas été déçue.
Outre des descriptions très réalistes de la vie des Danois, de la disposition de leur village, de certains de leurs usages, le piment que rajoute la présence du balafré nous donne un côté plus aventureux à ce qui n'aurait pu être qu’un bel épisode historico-érotique sans cela.
Je n'ai maintenant qu'une hâte, embarquer à nouveau sur la nef viking et sentir les embruns me rafraîchir les idées avant d'entamer un troisième épisode probablement encore plus chaud bouillant que ne l'a été celui-ci.

_________________
lecture en cours : Les Lames du cardinal de Pierre Pevel
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://niniksland.eastasia.fr/
ninik

avatar

Masculin Messages : 2833
Date d'inscription : 29/05/2014
Age : 39
Localisation : Liège

MessageSujet: Re: [Editeur] Sexie by La Musardine   Ven 10 Juil - 7:50

Femme de Vikings épisode 2, de Carl Royer

Critique de ninik

Sexie by la Musardine, gamme tout numérique de la Musardine, a dévoilé quelques livres particulièrement intéressant, preuve du sérieux de l'éditeur. Nectar m'avait particulièrement plu, et le premier épisode de Femme de Vikings avait su m'emporter dans son ambiance sulfureuse, malgré une écriture assez dérangeante, et c'est donc sans hésitation que j'ai plongé dans ce deuxième épisode.
Dans le premier (gratuit chez l'éditeur), Nora, jeune paysanne habituée aux invasions vikings, faisait la connaissance de l'un d'entre-eux, qui se retrouvait prisonnier. Sa nudité et sa virilité l'avait conduit à céder au stupre et à la dépravation et, finalement, la fin de l'épisode voyait la jeune Nora partir, débraillée et les cheveux collés par le sperme, avec notre Viking, lui toujours nu, dans la nuit.
Dès les premiers mots de ce deuxième épisode, le lecteur se prend le style de Carl Royer en pleine tête. Encore une fois, l'écriture est familière, et ne cherche absolument pas une ambiance historique (les bateaux qui se garent en épis!). L'auteur fait des répétitions volontaires, martèle les mots, dans une écriture déstabilisante, presque dérangeante. Pourtant, il parvient extrêmement bien à faire plonger le lecteur dans les pensées de Nora.
Mais encore une fois, c'est dans l'ambiance dépravée de la jeune femme qu'il brille le mieux. Tout le récit (toujours très court), il arrive à créer un souffle moite et érotique, avec notre héroïne se débarrassant de sa robe avant de rejoindre le campement viking, pour se présenter à eux comme la chienne qu'elle est devenue. Son désir de sexe, de perversité, de souillure, coule sur le récit, entache chaque mot, chacune de ses pensées, et enflamme les sens du lecteur, le laissant tendu, avide, et faisant aisément oublier le style particulier de Carl Royer, qui colle finalement bien à ce rendu. Ainsi, même quand aucune scène de sexe n'est décrite, les sens du lecteur sont enflammés, l'excitation étant partout.
Et quand il s'arrête sur des moments de sexe, Carl Royer nous décrit des séquences intenses, sauvages, fascinantes en diable, qui ne peuvent laisser de marbre. En particulier quand il offre un délicieux moment saphique se terminant en partie à trois, qui restera dans les annales.
Encore une réussite, donc, pour Sexie by la Musardine et Carl Royer, qui réussissent à créer une saga en épisode aussi intéressante qu'excitante, et c'est avec plaisir que je plongerai dans le troisième épisode !

_________________
lecture en cours : Les Lames du cardinal de Pierre Pevel
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://niniksland.eastasia.fr/
ninik

avatar

Masculin Messages : 2833
Date d'inscription : 29/05/2014
Age : 39
Localisation : Liège

MessageSujet: Re: [Editeur] Sexie by La Musardine   Ven 17 Juil - 8:14



Femme de Vikings épisode 3, de Carl Royer





Seconde moitié du IXe siècle, quelque part dans le comté de York. Terrifiés, bourgeois et paysans se terrent dans leurs villages : partout dans la campagne, débarqués sur le littoral comme chaque printemps, les Danois rôdent, pillent et violent. Emportée par la tourmente, Nora, jeune saxonne encore vierge, découvre le sexe et ses plaisirs face à l’ennemi juré. Les Vikings sont brutaux, insensibles, sans pitié. Pourtant, ils éveillent en elle des fantasmes dont elle n’avait pas soupçonné l’existence. Jusqu’où une paysanne retournée par le stupre peut-elle aller pour assouvir ses pulsions ? La loyauté, l’honneur, la raison… Ces mots ont-ils encore du sens face à l’appel du sexe ?



Épisode 3. Où la Grande Armée danoise, revenue en terre saxonne, achève la trahison dépravée de Nora.


  • Genre : érotique

  • Nombre de pages : 42

  • Format : numérique






_________________
lecture en cours : Les Lames du cardinal de Pierre Pevel
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://niniksland.eastasia.fr/
ninik

avatar

Masculin Messages : 2833
Date d'inscription : 29/05/2014
Age : 39
Localisation : Liège

MessageSujet: Re: [Editeur] Sexie by La Musardine   Ven 17 Juil - 8:16

Femme de Vikings épisode 3, de Carl Royer

Critique de ninik

En publiant Femme de Vikings, série en six épisodes de Carl Royer, Sexie by la Musardine ne veut pas nous faire languir. Les épisodes s’enchaînent donc, pour la plus grande joie de l'amateur, et j'ai pu dévorer rapidement ce troisième épisode, alors que le quatrième et le cinquième arriveront bientôt sur ma liseuse.
Et quel plaisir de retrouver Nora, la petite paysanne qui a tout quitté pour devenir la chienne des Vikings, puis plus que ça, presque une mascotte, une reine barbare et perverse, qu'ils emmènent de nouveau avec eux quand ils reprennent la mer en direction des terres natales de Nora, pour piller, massacrer et violer à nouveau.
Nous les retrouvons alors qu'ils pénètrent dans York, Nora entourée de ses trois amants sauvages et virils. Et, dès les premières pages, quelle surprise de découvrir que, contrairement aux autres épisodes, la plume de Carl Royer ne m'a pas dérangé du tout. Premier étonnement, tant les débuts des épisodes un et deux m'avaient quelque peu rebutés. On retrouve ces répétitions volontaires, martelées, et ce style familier tout sauf historique, mais, preuve que l'histoire est aussi entraînante qu'addictive, on y plonge avec joie, guidé par l'écriture de Carl Royer, finalement adaptée, et nous nous enlisons tout au fond des pensées de la belle et sulfureuse Nora.
Car une des grandes réussites de cette histoire, c'est ce protagoniste principal (et le quitter dès le prochain épisode me fait un peu craindre la suite) et le fait que l'auteur nous enchaîne à son ressenti. Grâce à elle il crée un récit intense, moite, toujours sexuel, la belle étant tout le temps excitée, humide, désirant le sexe, et cette ambiance englue le lecteur dans une tension constante, un désir permanent.
Carl Royer s'en sort avec brio, et les pages s’enchaînent, se dévorent, à grande vitesse. Et quand l'écrivain s'arrête pour une véritable séquence de sexe, il ne fait pas les choses à moitié. Une crudité totalement adaptée, une excitation qui explose lors de deux moments d'une intensité sauvage, entre la désacralisation, par le stupre et le coït, d'une église au début du récit, et un final sous forme de perversion de deux jeunes femmes lors d'un moment orgiaque tout bonnement phénoménal.
Mais Femme de Vikings est loin, avec cet épisode trois, de ne livrer que quelques moments intenses, et en profite pour dévoiler les véritables raisons de cette invasion (certes classique, mais tout de même bien pensées), et une grosse séquence de bataille, l'auteur n'oubliant pas son sujet et où ils se trouvent.
Femme de Vikings en est donc à la moitié, et se révèle être une véritable réussite pour l'instant, intense, excitante mais aussi intéressante à lire. Reste à voir ce qu'il va advenir de la série quand le lecteur quittera les pensées fabuleusement excitantes de Nora, mais je ne peux qu'être impatient de lire le quatrième épisode.

_________________
lecture en cours : Les Lames du cardinal de Pierre Pevel
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://niniksland.eastasia.fr/
ninik

avatar

Masculin Messages : 2833
Date d'inscription : 29/05/2014
Age : 39
Localisation : Liège

MessageSujet: Re: [Editeur] Sexie by La Musardine   Jeu 23 Juil - 7:58

Femme de Vikings épisode 3, de Carl Royer

Critique d'Aelynah

Et voici qu’avec l’épisode 3, Nora retourne chez les siens. Direction York et le pays saxon.

Qu’en attend-elle donc ? A vrai dire plus rien, car dans son cœur et dans son corps notre jeune saxonne délurée est devenue Viking.
Toujours entourées de ses trois mâles, ces trois frères avec qui la débauche la remplit d’amour et d’autres fluides, Nora se dirige donc vers la capitale et le bastion d’Ælle le roi saxon.
La voici devenue une des leurs mais aussi leur interprète et parfois le juge de ses compatriotes malchanceux.

Cet épisode va un tantinet différer des deux précédents par sa connotation plus historique déjà entamée dans l’épisode deux avec la description du mode de vie danois.
« Vengeance je crie ton nom » aurait pu être le titre de celui-ci qui va nous décrire au travers des yeux de notre belle Saxonne, une bataille pour l’honneur, une vendetta à l’encontre de celui qui tua le père des trois frères. Car ce n’est pas seulement pour la violence, le viol ou la conquête que nos trois frères se sont lancés à l’assaut du territoire saxon mais bien pour une quête personnelle que nous allons enfin découvrir.

Ici nous allons assister du haut des murailles à la bataille d’York, celle qui donna la victoire aux Danois et un trône à Ivar, frère d’Halfdan et Ubbe dans l’histoire telle qu’elle nous est rapportée.
Surprenant alors lorsque l’on s’aperçoit que nos trois frères se nomment eux-aussi par ces mêmes prénoms, qu’ils combattent à la bataille d’York au nom de leur famille et de leur honneur et qu’ils vont mettre à genou Ælle, roi saxon obèse et lâche.
Cet épisode serait donc une adaptation hautement érotisée du « dit des fils de Ragnar » ou « Ragnarssona þáttr »?

L’érotisme des scènes va, tout comme Nora, évoluer vers quelque chose de plus sauvage, de plus accompli car la belle sait ce qu’elle veut, mais sait aussi qu’elle a le pouvoir de l’obtenir. Sa parole n’est plus celle d’une simple paysanne mais celle de la concubine d’Halfdan et cela lui donne plus de poids, plus de supériorité sur les malheureuses victimes, hommes ou femmes jetées en pâtures à ses hommes.
Plus rien ne peut la détourner de cette vie qu’elle a choisi et dont elle profite activement.
La luxure est devenue son lot quotidien et ses pensées, même dans la bataille, ne sont que sexe et excitation.
Son regard est, lui aussi, différent sur ces femmes rabaissées pour qui la survie est synonyme de débauche. Elle les humilie et en même temps les initie à ce qu’elle a vécu de son plein gré des mois plus tôt. On sent son pouvoir sur elles mais aussi sa fierté de reconnaître en elles de futures débauchées qui s’assument.

La plume de Carl Royer a su trouver son rythme et le lecteur retrouver cette moiteur de chaque instant dans la culotte de Nora, cette ambiance lascive et suave qui d’un mot, d’une action peut se retourner vers lui et l’étreindre dans ce désir violent et non censuré d’une scène torride et sauvage d’érotisme exacerbé.

L’auteur, malgré un début un peu chaotique a donc su nous emporter dans son envolée érotique et nous faire surfer sur la vague des plaisirs charnels et sensuels, mais aussi brutaux et sauvages des conquérants danois tout en nous instruisant au passage par quelques notions historiques intéressantes.

C’est de ce fait avec nostalgie et peut être un brin d’envie que nous allons laisser derrière nous une Nora qui a su nous conquérir au fil des pages et des épisodes.
Reste à voir si la suite et son changement de point de vue saura nous emporter de la même manière et c’est donc avec un brin d’impatience que j’ai hâte de m’atteler à la lecture de l’épisode suivant.

_________________
lecture en cours : Les Lames du cardinal de Pierre Pevel
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://niniksland.eastasia.fr/
ninik

avatar

Masculin Messages : 2833
Date d'inscription : 29/05/2014
Age : 39
Localisation : Liège

MessageSujet: Re: [Editeur] Sexie by La Musardine   Sam 25 Juil - 8:09



Mon Mari est un homme formidable, d'Eve de Candaulie





Un feuilleton sulfureux en six épisodes, où se mêlent libertinage, candaulisme et amour fou du plaisir !



Bienvenue dans les contrées de Candaulie !



Ici, la jalousie est un vecteur d’excitation intense. Tous vos repères se décalent doucement, subtilement et toujours plus profondément. Tout est possible : être une femme libérée, laisser les sens éveiller le corps, puis le laisser se laisser aller, afin que l’aventure devienne en elle-même un délicieux itinéraire. Suivez-moi…



En 6 épisodes, vous aurez toutes les réponses aux questions libertines les plus existentielles :



Épisode 1. Peut-on être féministe et faire des gang bangs? OUI, on peut.



Alors, vous brûlez d’envie de me demander « Comment en es-tu arrivée là ? »



Ahhh, ça tombe bien, c’est ici que commence notre histoire. Après un coup d’un soir à l’Université et un plan cul sur une plage, j’ai fini par trouver mon premier amant, avec la bénédiction de mon mari. Et d’un amant régulier à plusieurs ponctuellement en même temps… il n’y a qu’un pas.



Belles lectures indécentes,

Eve de Candaulie


  • Genre : érotique

  • Nombre de pages : 32

  • Format : numérique





_________________
lecture en cours : Les Lames du cardinal de Pierre Pevel
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://niniksland.eastasia.fr/
ninik

avatar

Masculin Messages : 2833
Date d'inscription : 29/05/2014
Age : 39
Localisation : Liège

MessageSujet: Re: [Editeur] Sexie by La Musardine   Sam 25 Juil - 8:14

Mon Mari est un homme formidable, d'Eve de Candaulie

Critique de ninik

Vue la qualité de l'autre série de Sexie by la Musardine (Femme de Vikings, dont j'ai lu trois épisode sur les six), j'étais impatient de commencer la deuxième saga du pendant numérique de la Musardine, jeune mais actif et de qualité.
Alors je me suis lancé dans la lecture du premier épisode de Mon Mari est un homme formidable, proposé gratuitement par l'éditeur. Forcément court, il se dévore très rapidement, et se révèle bien différent de Femme de Vikings. Mon mari est un homme formidable provoque, soyons honnête, beaucoup moins d'excitation, mais rapidement, le lecteur comprend que l'intérêt est ailleurs.
La série est écrite par une femme, dissimulée derrière le pseudo Eve de Candaulie, et il s'agit d'une œuvre autobiographique, l'auteure désirant, derrière cette série, expliquer comment elle a plongé dans le pluralisme et comment elle a laissé sa sexualité s'exprimer librement.
Ainsi, un souffle sensuel et excitant traverse ce premier épisode, qui n'est finalement qu'une introduction, mais Eve de Candaulie ne s'attarde pas vraiment sur une séquence sexuelle ou une autre. Elle préfère créer une ambiance, intellectualiser, expliquer ce qui l'a menée à faire ce genre de choix. Ainsi, sa plume fait frissonner, mais sans exciter véritablement, cependant il est intéressant de se laisser porter par ce réalisme, et de découvrir, au-delà de ce que le porno ou internet véhicule sur la sexualité à plusieurs, un témoin honnête qui nous explique comment cela peut se passer.
La plume de l'auteure est belle, intéressante, et fait tout pour que l'on puisse ressentir cet accent de tranche de vie. Elle nous laisse pénétrer ses pensées, comprendre ses doutes et ses interrogations, modifiant parfois son style pour un accent encore plus réel. Ainsi, quand elle nous parle d'un moment intime à plusieurs, qu'elle a filmé, elle nous fait comprendre qu'elle le revisionne en même temps qu'elle nous en parle, nous décrivant ce qu'elle voit et ce qu'elle ressent en le regardant. Certes, il est moins émoustillant qu'elle évoque les tons verts de l'image, la scène étant filmée en vision nocturne, mais il est fascinant de savoir ce qu'elle ressent en revoyant cela. De même, l'épisode se conclut par un échange de messages, retranscrits tels quels car elle dit les avoir conservés.
Ainsi, Mon Mari est un homme formidable débute plutôt bien et complète aisément le catalogue de Sexie by la Musardine. Le lecteur désirant enflammer ses sens préférera ainsi Femme de Vikings, mais Mon mari est un homme formidable est aussi instructif (découvrir cette sexualité libérée et comment elle peut être abordé, « en vrai », est très intéressant) que plaisant à lire, l'auteure se livrant sans tabou (l'épisode contient ainsi une photo d'elle, sans son visage évidemment) et avec ce qui semble être une grande honnêteté. C'est avec plaisir que je découvrirai l'épisode deux, pour voir comment le récit va évoluer.

_________________
lecture en cours : Les Lames du cardinal de Pierre Pevel
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://niniksland.eastasia.fr/
ninik

avatar

Masculin Messages : 2833
Date d'inscription : 29/05/2014
Age : 39
Localisation : Liège

MessageSujet: Re: [Editeur] Sexie by La Musardine   Mar 11 Aoû - 7:27



Mon Mari est un homme formidable, épisode 2, d'Eve de Candaulie





Un feuilleton sulfureux en six épisodes, où se mêlent libertinage, candaulisme et amour fou du plaisir !



Bienvenue dans les contrées de Candaulie !



Ici, la jalousie est un vecteur d’excitation intense. Tous vos repères se décalent doucement, subtilement et toujours plus profondément. Tout est possible : être une femme libérée, laisser les sens éveiller le corps, puis le laisser se laisser aller, afin que l’aventure devienne en elle-même un délicieux itinéraire. Suivez-moi…



En 6 épisodes, vous aurez toutes les réponses aux questions libertines les plus existentielles :



Épisode 2. Peut-on craquer sur son amant? OUI, on peut, si c’est un expert.



Chaque femme a ses critères, moi, je suis restée subjuguée par Lilian : trop sympa, trop bon baiseur, trop beau gosse. Très… Black (c’est mon choix).



Dans cet épisode, on évoque aussi une épineuse question : Comment parler de libertinage avec ses amis d’enfance? Et je dois dire que les pervers ne sont pas toujours ceux que l’on croit.



Et puis il y a le gang des lascars… Chut (je ne dirais rien, c’est décidé, j’arrête les spoilers).



Belles lectures indécentes,

Eve de Candaulie


  • Genre : érotique

  • Nombre de pages : 44

  • Format : numérique





_________________
lecture en cours : Les Lames du cardinal de Pierre Pevel
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://niniksland.eastasia.fr/
ninik

avatar

Masculin Messages : 2833
Date d'inscription : 29/05/2014
Age : 39
Localisation : Liège

MessageSujet: Re: [Editeur] Sexie by La Musardine   Mar 11 Aoû - 7:30

Mon Mari est un homme formidable, épisode 2, d'Eve de Candaulie

Critique de ninik

Le premier épisode de Mon mari est un homme formidable, deuxième série de Sexie by la Musardine (avec l'excitante Femme de Vikings) m'avait beaucoup plu. En effet, le côté réaliste et vécu de l'histoire, ainsi que le souffle de sensualité qui traversait l'épisode, m'avait tenu en haleine pendant les quelques heures de lecture.
C'est donc avec plaisir que j'ai débuté ce deuxième épisode, qui commençait diablement fort. Si l'introduction de la série ne s'attardait jamais vraiment sur un acte sexuel, préférant créer une ambiance toute en sensualité plutôt qu'exciter véritablement, les premières pages de la suite ne peuvent laisser de marbre. L'auteure nous parle longuement des tenues qu'elle aime mettre avec son amant, faisant s'enflammer les sens et l'imagination, avant de décrire un moment diablement chaud, mais aussi d'une grande tendresse. Le mélange, tout en réalisme, nous plonge dans les pensées d'Eve de Candaulie tout autant que dans ses actes passés, et il est impossible d'y résister.
Pour le reste, l'auteure continue ce qu'elle a entamé, c'est à dire nous raconter sa vie sexuelle épanouie, faite de pluralisme et d'acceptation de sa sexualité libérée. Le lecteur continue à en apprendre plus sur elle, tandis que l'auteure nous présente sa meilleure amie qui, sans œuvrer dans le même genre de sensualité, apporte certains questionnements à l'auteure. Nous découvrons comment le couple part en vacance, ainsi que d'autres rencontres et tranches de vie dans la recherche d'excitation d'Eve de Candaulie.
La plume est toujours aussi belle, l'auteure toujours aussi contente de s'ouvrir complètement à nous, nous permettant de nous noyer dans ses pensées, entre doutes, espoirs, désirs et, bien entendu, sensualité. Le cocktail, encore une fois, ne crée pas une excitation immédiate, mais enflamme les sens et laisse voguer l'imagination, tout en permettant de comprendre un univers de sexualité peu familier.
Le témoignage d'Eve de Candaulie est ainsi précieux (pour quelqu'un comme moi qui n'a aucun exemple concret), loin de ce que véhicule les médias ou la pornographie, sur la sexualité à plusieurs. Mais il est aussi très agréable à lire (et ne laisse pas de marbre, loin s'en faut). Il est cependant surprenant, pour un lecteur comme moi, que le mari d'Eve de Candaulie accepte tout cela sans aucune gêne et sans, visiblement, d'envie de s'y essayer de son côté, et, bien qu'Eve de Candaulie nous livre certains propos de son mari, il serait intéressant qu'un épisode ne soit écrit par lui, pour nous permettre de plonger dans ses propres pensées.
Cependant, ce n'est pas foncièrement nécessaire (mais compléterait merveilleusement la tranche de vie que représente la série) et, avec ce deuxième épisode, Mon mari est un homme formidable dévoile une saga passionnante et des plus agréables à lire. Je n'attendrai pas avant de découvrir la suite.

_________________
lecture en cours : Les Lames du cardinal de Pierre Pevel
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://niniksland.eastasia.fr/
ninik

avatar

Masculin Messages : 2833
Date d'inscription : 29/05/2014
Age : 39
Localisation : Liège

MessageSujet: Re: [Editeur] Sexie by La Musardine   Ven 14 Aoû - 10:08



Mon Mari est un homme formidable, épisode 3, d'Eve de Candaulie





Un feuilleton sulfureux en six épisodes, où se mêlent libertinage, candaulisme et amour fou du plaisir !



Bienvenue dans les contrées de Candaulie !



Ici, la jalousie est un vecteur d’excitation intense. Tous vos repères se décalent doucement, subtilement et toujours plus profondément. Tout est possible : être une femme libérée, laisser les sens éveiller le corps, puis le laisser se laisser aller, afin que l’aventure devienne en elle-même un délicieux itinéraire. Suivez-moi…



En 6 épisodes, vous aurez toutes les réponses aux questions libertines les plus existentielles :



Épisode 3. Peut-on tout expérimenter dans un couple libre ? OUI, on peut, si on en a mutuellement envie.



Et moi je brûlais d’envie qu’on me tienne la main, qu’on m’embrasse en public dans la rue, qu’on me plaque contre une porte cochère. J’ai des envies comme ça moi parfois. Et mon mari adore que je lui raconte ces histoires-là.



Comment réagir contre un torse luisant de sueur dont les battements de cœur résonnent hyper fort ? Parfois, il faut savoir redescendre sur terre… ou décider d’aller jusqu’au bout de ses fantasmes.



Belles lectures indécentes,

Eve de Candaulie


  • Genre : érotique

  • Nombre de pages : 39

  • Format : numérique






_________________
lecture en cours : Les Lames du cardinal de Pierre Pevel
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://niniksland.eastasia.fr/
ninik

avatar

Masculin Messages : 2833
Date d'inscription : 29/05/2014
Age : 39
Localisation : Liège

MessageSujet: Re: [Editeur] Sexie by La Musardine   Ven 14 Aoû - 10:10

Mon Mari est un homme formidable, épisode 3, d'Eve de Candaulie

Critique de ninik

Eve de Candaulie continue, avec ce troisième épisode, à nous parler de sa manière d'exprimer sa sexualité libérée. La plume, toujours très agréable, est un des points forts de cette série. Grâce à l'écriture, très plaisante, fluide, recherchée mais se faisant crue quand elle plonge dans la sexualité, le lecteur reste au cœur des pensées de la narratrice/actrice de cette histoire.
Au niveau de l'histoire, nous continuons à suivre la jeune femme lors de ses découvertes et de ses expérimentations, nous plongeons dans une ambiance moite et sulfureuse, parfois terriblement excitante. Mais nous en apprenons aussi plus sur le candaulisme, et sur la position du mari d'Eve dans toute cette démarche, Mon mari est un homme formidable étant autant un récit érotique qu'une tranche de vie s'éloignant des idées reçues concernant la sexualité à plusieurs.
La narratrice parle longuement de l'utilisation du préservatif, et il est agréable que ce problème dans la sexualité, souvent mis à l'écart dans le porno, soit bien mis en avant. Ainsi, l'auteure sait nous faire vivre au rythme de ses expériences, nous menant où elle veut nous conduire. Certains petits détails peuvent paraître légèrement glauque (selon la sensibilité de chacun) mais, encore une fois, Eve de Candaulie parle sans tabou de sa démarche, de ses fantasmes et de sa manière de les assouvir. Loin des clichés, nous découvrons comment cela peut se passer, comment certaines choses peuvent décevoir, comment la jeune femme expérimente, mais aussi les personnalités qui peuvent se rencontrer dans les soirées ou sur les forums dédiés à ce genre d'activité.
Ainsi, encore une fois, Mon mari est un homme formidable s'adresse autant aux curieux sur cet univers qu'aux amateurs de lecture érotique, même s'il faut préférer une excitation diffuse plutôt que des pics enflammant les sens.
L'épisode trois de Mon mari est un homme formidable débute, comme les autres, avec une photo (toujours plus osée) de l'auteure, et plonge, le temps d'une soirée (il se lit très vite) dans une ambiance moite et réaliste, entre les pensées de l'auteure et ses sensations. La jeune femme sait véritablement faire partager ce qu'elle a ressenti et, pour le lecteur, il s'agit d'un véritable plaisir.

_________________
lecture en cours : Les Lames du cardinal de Pierre Pevel
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://niniksland.eastasia.fr/
ninik

avatar

Masculin Messages : 2833
Date d'inscription : 29/05/2014
Age : 39
Localisation : Liège

MessageSujet: Re: [Editeur] Sexie by La Musardine   Sam 15 Aoû - 7:53



Mon Mari est un homme formidable épisode 4, d'Eve de Candaulie





Un feuilleton sulfureux en six épisodes, où se mêlent libertinage, candaulisme et amour fou du plaisir !



Bienvenue dans les contrées de Candaulie !



Ici, la jalousie est un vecteur d’excitation intense. Tous vos repères se décalent doucement, subtilement et toujours plus profondément. Tout est possible : être une femme libérée, laisser les sens éveiller le corps, puis le laisser se laisser aller, afin que l’aventure devienne en elle-même un délicieux itinéraire. Suivez-moi…



En 6 épisodes, vous aurez toutes les réponses aux questions libertines les plus existentielles :



Épisode 4. Peut-on faire des bêtises entourée de gros tuyaux ? OUI, on peut, si l’on est très discrète.



Vous l’attendez tous : la « fameuse » caserne de pompiers en mode mission secrète. On entend encore les sirènes.



Et la grande question libertine intemporelle : comment vivre sa première orgie romaine ?



Ahhh, quel beau mélange: la dolce vita et les parties fines…



Belles lectures indécentes,

Eve de Candaulie


  • Genre : érotique

  • Nombre de pages : 44

  • Format : numérique






_________________
lecture en cours : Les Lames du cardinal de Pierre Pevel
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://niniksland.eastasia.fr/
ninik

avatar

Masculin Messages : 2833
Date d'inscription : 29/05/2014
Age : 39
Localisation : Liège

MessageSujet: Re: [Editeur] Sexie by La Musardine   Sam 15 Aoû - 7:56

Mon Mari est un homme formidable épisode 4, d'Eve de Candaulie

Critique de ninik

Trois épisodes ont permis à Eve de Candaulie de conquérir son public. Tout en nous laissant plonger dans son quotidien et ses pensées les plus intimes, se dévoilant toujours plus (déjà, en introduction, une jolie photo d'elle met dans l'ambiance), l'auteure n'a plus besoin de séquence choc et affriolante pour nous donner envie de la lire.
Mais quelle ambiance ! L'imagination du lecteur vogue, quand l'auteure nous parle de ses vacances, de son expérience comme cadeau d'anniversaire, ou encore du final, basé sur une partie de poker libertine composée de gages/récompenses. Difficile de résister quand Eve de Candaulie se laisse aller à nous révéler ses penchants saphiques, assouvis aux détours de quelques moments diablement chauds. Et si l'auteure survole ces moments, où se mêlent mots crus et réflexions sur la sexualité à plusieurs, l'ambiance est terriblement chaude, grâce à une plume des plus agréable à suivre, et très personnelle.
Pour autant, une légère routine s'installe dans cet épisode 4, et le lecteur ne peut qu'espérer quelques surprises par la suite. Attention, je ne parle certainement pas d'ennui, les quelques heures de lecture de cet épisode étant très agréables, mais juste un manque de surprise dans les descriptions de ces moments libertins, même si la soirée au théâtre reste diablement déstabilisante.
En fait, la surprise vient ailleurs, quand, au détour d'une courte conversation, Eve de Candaulie parle de ses passions n'étant pas liées au sexe ou quand nous en apprenons plus sur le mari d'Eve, qui a décidément un rôle que je ne comprends pas. Sans juger bien entendu, son positionnement dans la vie libertine d'Eve de Candaulie m'échappe tout simplement.
Avec cet épisode quatre, Mon mari est un homme formidable continue donc son chemin, dévoilant une série très intéressante, instructive et fascinante, même s'il est difficile de savoir comment elle va progresser dans sa suite et, surtout, se conclure.

_________________
lecture en cours : Les Lames du cardinal de Pierre Pevel
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://niniksland.eastasia.fr/
ninik

avatar

Masculin Messages : 2833
Date d'inscription : 29/05/2014
Age : 39
Localisation : Liège

MessageSujet: Re: [Editeur] Sexie by La Musardine   Dim 16 Aoû - 8:54



Femme de Vikings, épisode 4, de Carl Royer





Votre nouvelle série érotico-historique en six épisodes à tout petit prix !



Seconde moitié du IXe siècle, quelque part dans le comté de York. Terrifiés, bourgeois et paysans se terrent dans leurs villages : partout dans la campagne, débarqués sur le littoral comme chaque printemps, les Danois rôdent, pillent et violent. Emportée par la tourmente, Nora, jeune saxonne encore vierge, découvre le sexe et ses plaisirs face à l’ennemi juré. Les Vikings sont brutaux, insensibles, sans pitié. Pourtant, ils éveillent en elle des fantasmes dont elle n’avait pas soupçonné l’existence. Jusqu’où une paysanne retournée par le stupre peut-elle aller pour assouvir ses pulsions ? La loyauté, l’honneur, la raison… Ces mots ont-ils encore du sens face à l’appel du sexe ?



Épisode 4. Où l’on suit, après une longue ellipse, les aventures du Saxon Denisc, en butte à la cruauté perverse des Danois et de leur sombre reine…


  • Genre : historico-érotique

  • Nombre de pages : 44

  • Format : numérique





_________________
lecture en cours : Les Lames du cardinal de Pierre Pevel
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://niniksland.eastasia.fr/
ninik

avatar

Masculin Messages : 2833
Date d'inscription : 29/05/2014
Age : 39
Localisation : Liège

MessageSujet: Re: [Editeur] Sexie by La Musardine   Dim 16 Aoû - 8:55

Femme de Vikings, épisode 4, de Carl Royer

Critique d'Aelynah

Après avoir vécu l'invasion danoise auprès de Nora et de son trio de frère sexy et sauvage, Carl Royer nous offre un autre point de vue, diamétralement opposé pour l'instant.
Nous découvrons toujours cette invasion mais cette fois dans les yeux d'un guerrier Saxon nommé Denisc.
La guerre l'a pris au dépourvu et lui a tout enlevé mais aussi beaucoup appris.
Lui, le "puceau des combats, et des autres choses aussi" a grandi et découvert l'amour dans les bras de Mathilda.
Hélas, dans sa région les hordes danoises sont gouvernées par une femme belle et cruelle. Montée sur un espagnol noir comme la suie, elle pousse ses troupes à piller, violer, raser, tuer.
C'est par elle qu'arrivera les changements les plus profonds en Denisc. L'attaque de son bastion, le massacre des villageois sera la goutte qui fait déborder le vase et le poussera, lui et ses quelques camarades, à oublier l'honneur de se battre pour un roi, pour des sentiments plus humains et sauvages : la haine et la vengeance.
C'est un personnage bien différent de notre jeune Nora que nous dépeint ici Carl Royer.
L'ambiance est ainsi plus sombre et plus lourde.
Les scènes érotiques sont dépeintes aussi de façon plus masculines avec ses envies, ses besoins et ses ressentis de mâle.
Du coup le récit s'en trouve bien différent des élans moites et suaves de notre chère Nora.
Cet épisode d'avant-goût nous offre donc une bonne mise en bouche du contexte vu par un homme, et un Saxon de surcroît.
La fin nous laisse sur notre faim par cette action interrompue et pleine de rebondissements.
J'ai ainsi toujours hâte de lire la suite des nouvelles de Carl Royer car sa plume a grandi au fil des épisodes et son style s'en ressent par une meilleure fluidité et un élan plus soutenu.
Denisc ! c'est à toi maintenant de me troubler comme Nora a su si bien le faire. Rendez-vous donc au prochain épisode!

_________________
lecture en cours : Les Lames du cardinal de Pierre Pevel
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://niniksland.eastasia.fr/
ninik

avatar

Masculin Messages : 2833
Date d'inscription : 29/05/2014
Age : 39
Localisation : Liège

MessageSujet: Re: [Editeur] Sexie by La Musardine   Jeu 20 Aoû - 8:43

Femme de Vikings, épisode 4, de Carl Royer

Critique de ninik

C'est avec un peu d'appréhension, soyons honnête, que je me suis lancé dans ce quatrième épisode de Femme de Vikings. En effet, il voit l'abandon de la belle Nora en tant que narratrice, et Denisc, un Saxon, en prend la suite. Nora, sulfureuse, indécente en diable, laisse donc la place à un jeune homme et, bien évidemment, je ne peux que le regretter.
Cependant, une fois ce changement accepté, ce quatrième épisode se révèle très intéressant. Déjà, nous retrouvons la plume si particulière de Carl Royer et, après plus de la moitié du récit (qui compte six épisodes), je me suis habitué au style si spécifique de l'auteur, et c'est devenu un plaisir de le retrouver. Encore une fois familier et sans aucune rigueur historique, Carl Royer martèle ses mots, joue avec la ponctuation pour nous laisser plonger dans les pensées du jeune Denisc. La période est indistincte, mais se déroule après les événements relatés dans la partie Nora de l'histoire, et nous fait donc suivre les adversaires des Vikings, puisque Denisc fait partie des soldats luttant, depuis un petit village fortifié, contre les hommes venus du nord et leur terrible Reine Noire (est-ce Nora ? Tout le laisse suggérer, mais impossible pour l'instant d'en être certain).
Changer de camp est très intéressant, dans le récit, et l'auteur arrive bien à faire ressentir la fatigue, la lassitude et les autres sentiments de ce combattant et, plus tard, sa colère, sa rage, quand, alors qu'ils reviennent d'une patrouille, ils découvrent leur village incendié, et qu'ils n'en sont que les derniers survivants. Cet événement les poussera à s'enfoncer dans les territoires vikings, pour la vengeance.
Pas de combat ou de guerre dans cet épisode, mais le désespoir se fait bien sentir, de même, plus tard, que le pillage. Au niveau des séquences de sexe (car Femme de Vikings est une histoire érotique), Carl Royer nous en a réservé deux, et elles sont magnifiques. L'une n'est qu'un fantasme, et l'autre une orgie, Denisc ayant droit à deux charmantes Saxones (dont une rousse indécente !) rien que pour lui. Si la plume de l'auteur est intéressante, elle est magnifiée lors des moments sulfureux, ou l'auteur décrit avec précision et crudité, longuement, ce qui se déroule, entre paroles cochonnes et sexe fou, et il est difficile de ne pas sentir ses sens s'enflammer devant ces moments diablement excitants.
La fin de cet épisode quatre est prévisible, et laisse présager une suite assez sombre, que je suis impatient d'attaquer. Si je regrette l'abandon de Nora, la série continue sous d'agréables hospices.

_________________
lecture en cours : Les Lames du cardinal de Pierre Pevel
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://niniksland.eastasia.fr/
ninik

avatar

Masculin Messages : 2833
Date d'inscription : 29/05/2014
Age : 39
Localisation : Liège

MessageSujet: Re: [Editeur] Sexie by La Musardine   Ven 21 Aoû - 8:02



Femme de Vikings, épisode 5, de Carl Royer





Votre nouvelle série érotico-historique en six épisodes à tout petit prix !



Seconde moitié du IXe siècle, quelque part dans le comté de York. Terrifiés, bourgeois et paysans se terrent dans leurs villages : partout dans la campagne, débarqués sur le littoral comme chaque printemps, les Danois rôdent, pillent et violent. Emportée par la tourmente, Nora, jeune saxonne encore vierge, découvre le sexe et ses plaisirs face à l’ennemi juré. Les Vikings sont brutaux, insensibles, sans pitié. Pourtant, ils éveillent en elle des fantasmes dont elle n’avait pas soupçonné l’existence. Jusqu’où une paysanne retournée par le stupre peut-elle aller pour assouvir ses pulsions ? La loyauté, l’honneur, la raison… Ces mots ont-ils encore du sens face à l’appel du sexe ?



Épisode 5. Où Denisc, capturé par l’ennemi, retrouve une vieille amie dont il devient l’esclave sexuel.


  • Genre : historico-érotique

  • Nombre de pages : 42

  • Format : numérique





_________________
lecture en cours : Les Lames du cardinal de Pierre Pevel
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://niniksland.eastasia.fr/
ninik

avatar

Masculin Messages : 2833
Date d'inscription : 29/05/2014
Age : 39
Localisation : Liège

MessageSujet: Re: [Editeur] Sexie by La Musardine   Ven 21 Aoû - 8:04

Femme de Vikings, épisode 5, de Carl Royer

Critique d'Aelynah

La fin de l'épisode 4 nous avait laissé sur une action incomplète, sur un suspens douloureux pour la vie de ce pauvre Denisc et de ses camarades de vengeance.

L'épisode 5 va plus loin puisque les surprises débutent dès les premières pages. Du moins pour Denisc car si comme moi vous avez suivi les avancées au fil des épisodes, certains événements vous feront plus sourire d'anticipation que sursauter de surprise.
Car nous allons retrouver de "vieilles" connaissances.
Car de l'eau a coulé sous les ponts depuis que nous avions laissé notre petite Nora dans la capitale nouvellement danoise. Et l'avancée viking a progressé et avec elle les déculottées saxonnes aussi.
Et dans ce tome vous verrez que notre jeune Saxon lui aussi va apprécier certaines déculottées mais pas du même genre, d'un genre plus humide, plus frétillant de la croupe, plus pervers aussi.
Nous retrouvons la plume de Carl Royer toujours dans la peau de Denisc et malgré un style qui est devenu plus léger, je l'avoue j'appréciais beaucoup plus les envolées érotiques de notre belle Nora que ce besoin masculin de tout vouloir rabaisser pour se sentir viril.
Denisc, malgré sa situation plutôt inconfortable, reste un homme et d'avoir cette femme magnifique empalée sur son sexe lui fait oublier que dans l'histoire le prisonnier c'est lui, et que celle qu'il traite de putain pour la rabaisser en redemande pour le soumettre.

Le voici donc esclave sexuel, esclave tout court, aux champs, au ménage, à la soupe et bien entendu aux ordres de la reine noire puisqu'il n'a plus le choix.
Mais cela n'a pas que des côtés désagréables même s'il est rabaissé constamment, car il peut aussi profiter de la belle et même parfois de l'autre, toute aussi belle et blonde.
Cela aurait pu rester ainsi, une vie entière à subir le jour, saillir le soir et regretter la nuit.
Mais la reine noire lui a pourtant promis qu'elle l'éduquerait son Denisc. Et un soir l'humiliation de trop à fait sauter la bonde. La rage est revenue, l'envie de vengeance aussi.
Et c'est donc sur un retournement de situation spectaculaire que Carl Royer nous laisse attendre l'épisode suivant.
C'est aussi dans cet épisode que l'on peut voir le cheminement différent de pensées de l'homme et de la femme. Autant Nora dans sa situation d'esclave soumise s'est donnée avec joie, autant Denisc, non volontaire à la base, a gardé enfoui un regain de rage et d'espoir de fuite.
Deux caractères différents pour une situation comportant des points communs. Deux réactions différentes, deux histoires, deux rebellions mais à chacun un point commun, le sexe.

L'impatience va être grande de connaître l'épilogue de cette série et je vais donc de ce pas m'y jeter.

_________________
lecture en cours : Les Lames du cardinal de Pierre Pevel
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://niniksland.eastasia.fr/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Editeur] Sexie by La Musardine   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Editeur] Sexie by La Musardine
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Au Cœur de l'Imaginarium :: Partenariats :: Partenaires-
Sauter vers: