Bienvenue au Cœur de l'Imaginarium !
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [Dystopie] Le Passeur, Lois Lowry

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Seigneur Lolita

avatar

Féminin Messages : 11
Date d'inscription : 03/01/2016
Age : 28
Localisation : Grenoble

MessageSujet: [Dystopie] Le Passeur, Lois Lowry   Dim 3 Jan - 18:28

Le Passeur, Lois Lowry, 1993.


Dans le monde où vit Jonas, rien n'est laissé au hasard et personne ne ment. Tout est contrôlé : les mères porteuses mettent au monde trois enfants, qui sont nourris puis confiés à des cellules familiales. Le Comité choisit quel métier va exercer chaque individu et qui sera son conjoint. Tous les matins, chacun raconte ses rêves de la nuit. Tous les soirs, chacun parle des sentiments qu'il a éprouvés pour qu'ils se dissipent. L'impolitesse n'est pas permise, personne ne doit troubler l'harmonie de la communauté.

Jonas est impatient car la cérémonie des douze-ans se rapproche. Ce jour-là, il saura quel métier le Comité a choisi pour lui. Jonas appréhende un peu : normalement, le Comité réfléchit soigneusement et choisit toujours ce qui convient parfaitement à chacun. Mais si cette fois-ci, il y avait une erreur ?

Informations palpitantes
Titre original : The Giver (Etats-Unis).
Genre : Dystopie.
Nombre de pages : 285 (la police est plutôt grosse).
Nombre de chapitres : 23.
Provenance de mon livre : prêté en 2015 par ma copine Cécile.
Temps approximatif de lecture : trois ou quatre heures, réparties sur deux jours.
Lieu de lecture : mon lit.

Mon avis ténébreux
Je ne prenais pas de risques avec ce livre : j'adore les dystopies et j'ai toute confiance dans le bon goût de ma copine Cécile. Je n'ai pas du tout été déçue ! Dès le départ, j'ai retrouvé les ingrédients caractéristiques des dystopies, chers à mon coeur, et j'ai su que j'allais passer un bon moment. Je me suis très vite laissée embarquer dans le destin du jeune Jonas et même si j'avais une vague idée de ce qui se passerait (je savais à quoi m'attendre vu le genre) j'ai été surprise et bouleversée. C'est une magnifique histoire courte, pleine de questions sur la vie qui paraissent simples mais qui sont enrichissantes, et j'ai aimé que les personnages ne répondent pas complètement à toutes.
En résumé : une petite dystopie qui réunit tous les ingrédients et qui fonctionne à merveille ! Un petit coup de coeur  
J'ai pleuré :  Crying or Very sad Oui, un peu.
On peut le faire lire à : des ados, des fans de dystopie, des gens qui pourraient aimer le genre mais ont la flemme de se taper un pavé comme 1984.
Ça m'a fait penser à : 1984 d'Orwell (la base), Farhenheit 451 de Bradbury (adoration totale), Un bonheur insoutenable d'Ira Levin, Permission de Céline Curiol.
J'ai découvert que : j'adore vraiment ce genre ; Le Passeur est le premier tome d'une tétralogie qu'il va falloir que je lise absolument ; ce que j'ai lu ici et là sur l'adaptation cinématographique ne me donne pas du tout envie de la voir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
[Dystopie] Le Passeur, Lois Lowry
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Au Cœur de l'Imaginarium :: Salon de lecture :: Discussions autour des livres :: Science-fiction-
Sauter vers: