Bienvenue au Cœur de l'Imaginarium !
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [editeur] Les éditions Tartamudo

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Malka

avatar

Messages : 1185
Date d'inscription : 28/05/2014

MessageSujet: [editeur] Les éditions Tartamudo   Dim 8 Juin - 15:46



Les éditions Tartamudo




Maison d'édition citoyenne fondée en 1999 par José Jover, auteur et dessinateur, les éditions Tartamudo ont à cœur de proposer une bande dessinée citoyenne au service de tous.



_________________
Lectures en cours :
Le crépuscule des rois (partenariat Rivière blanche)
Femme de Vikings (partenariat La Musardine)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://malka-re-v-alite.blogspot.fr/
Malka

avatar

Messages : 1185
Date d'inscription : 28/05/2014

MessageSujet: Re: [editeur] Les éditions Tartamudo   Lun 16 Juin - 19:45



C'est pas du jeu !





Kemil a 7 ans. Il est atteint d'une anomalie génétique rare, caractérisée par une épilepsie pharmaco-résistante et un lourd retard psychomoteur. Ses parents, Hakim et Sandra, découvrent le monde du handicap et créent en 2009 l'association Kemil et ses amis, qui est reconnue d'intérêt général. De nombreux autres membres adhèrent et les rejoignent. Ces familles échangent souvent, lors de rencontres organisées, sur les difficultés de la vie quotidienne que pose un enfant en situation de handicap. Et … elles le font dans la bonne humeur ! Ces parents, leurs enfants, ont eu la volonté de faire adapter des histoires vraies et de les partager avec vous. Ainsi est née la BD de Kemil et ses amis. Kemil, Ania, Cannelle, Chaïma, Corentin, Gaëtan, Kérenna, Quentin et Yanis et tous leurs amis vous souhaitent la bienvenue dans leur dimension. Par delà les difficultés, la vie reprend son cours.  



Genre :album jeunesse/BD
Format: papier





_________________
Lectures en cours :
Le crépuscule des rois (partenariat Rivière blanche)
Femme de Vikings (partenariat La Musardine)


Dernière édition par Malka le Jeu 26 Juin - 19:56, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://malka-re-v-alite.blogspot.fr/
Malka

avatar

Messages : 1185
Date d'inscription : 28/05/2014

MessageSujet: Re: [editeur] Les éditions Tartamudo   Lun 16 Juin - 19:50



C'est pas du jeu !





Aurel 629 a écrit:
Tout d’abord, je tiens à remercier les éditions Tartamudo pour ce partenariat et également pour le colis que j’ai reçu. Ce n'est pas un, mais deux albums qui me sont parvenus.

"C’est pas du jeu" est un album-bande dessinée qui relate différents moments de la vie courante des parents, dont les enfants sont porteurs de handicap, confrontés aux préjugés des gens et aux difficultés rencontrées lors de diverses situations. Chaque situation relève d’une anecdote vécue par les familles qui ont collaboré à la réalisation du livre.
Kemil et ses amis, association dirigée par les parents de Kemil atteint d’épilepsie pharmaco-résistante, est l’instigatrice de cet album illustré par Bast.

Alors que je m’apprêtais à juste parcourir cet album, je l’ai finalement entièrement lu le soir même où je l’ai reçu. L’album est divisé en petites anecdotes racontées avec humour. On plonge dans le tracas quotidien de toutes ces familles, dont l’arrivée d’un enfant « différent » a tout changé. Je pense notamment à l’anecdote avant-après qui reprend trois moments de leur vie (les courses, le cinéma (sorties en couple) et sur le parking de l’hypermarché) qui ont été totalement chamboulés. Il ne s’agit pas de s’apitoyer sur le sort de ces familles, mais d’expliquer comment ils vivent ces situations. On y voit aussi le regard parfois pesant des gens qui jugent sans savoir. Personnellement, j’ai été plus choquée par le fait que l’homme de la toute première situation puisse dire : « Oui parce que du coup, les parents ne peuvent plus laisser leurs enfants seuls et aller faire leurs courses » que par le fait qu’une balançoire avec harnais ait été installée.

A la fin du livre, on trouve également un petit dossier pédagogique, où une phrase m’a interpellée : « Le handicap est une dimension qu’il est difficile d’appréhender, quand on n’est pas directement concerné ». Bien qu’on ait conscience de l’existence de ces problèmes, il est difficile d’imaginer la vie de ces enfants, où tout ou presque est sujet à constituer un obstacle.
A côté de cela, il est question de l’intégration de ces enfants dans les écoles, dans les crèches, et des aides pouvant être apportées aux parents …
Il est rare de trouver un livre qui évoque le handicap avec autant de recul.

Je fus aussi très agréablement surprise par la qualité du livre et par les graphismes et couleurs.

Pour conclure, je conseille fortement la lecture de cet album pour bannir nos préjugés ou nos angoisses. Encore merci à l’édition pour l’album Phil et Sof les prézados que j’ai également adoré. Merci au forum et à Malka de m’avoir permis de découvrir cette édition et de m’avoir réconciliée avec la BD.


_________________
Lectures en cours :
Le crépuscule des rois (partenariat Rivière blanche)
Femme de Vikings (partenariat La Musardine)


Dernière édition par Malka le Jeu 26 Juin - 20:12, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://malka-re-v-alite.blogspot.fr/
Malka

avatar

Messages : 1185
Date d'inscription : 28/05/2014

MessageSujet: Re: [editeur] Les éditions Tartamudo   Jeu 26 Juin - 19:58



La guerre des Gaules T1
Tarek (Dessinateur), Vincent Pompetti (Scénario)





L'ensemble de la Gaule est divisée en trois parties : l'une habitée par les Belges, l'autre par les Aquitains, la troisième par le peuple qui, dans sa langue, se nomme Celte, et, dans la nôtre, Gaulois. Tous ces peuples sont diffèrents par le langage, les coutumes et les lois. C'est ainsi que commence l'une des oeuvres majeures de l'humanité, "La Guerre des Gaules", écrite par un homme qui a marqué notre histoire et notre inconscient, Jules César. Cette libre adaptation est le fruit d'une longue collaboration artistique entre Vincent Pompetti et Tarek, qui vous invitent à découvrir le récit unique d'un moment de l'histoire.   



Genre :BD historique
Format: papier

_________________
Lectures en cours :
Le crépuscule des rois (partenariat Rivière blanche)
Femme de Vikings (partenariat La Musardine)


Dernière édition par Malka le Jeu 26 Juin - 20:04, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://malka-re-v-alite.blogspot.fr/
Malka

avatar

Messages : 1185
Date d'inscription : 28/05/2014

MessageSujet: Re: [editeur] Les éditions Tartamudo   Jeu 26 Juin - 20:03



La guerre des Gaules T2
Tarek (Dessinateur), Vincent Pompetti (Scénario)





 L'histoire se déroule durant la conquête de la Gaule dite par les légions de Jules César (de -58 à -50 avant J.C.), basée sur l'ouvrage qu'il a rédigé tandis qu'il menait cette guerre et qu'il a ensuite publié à Rome, pour sa propre gloire et sa propagande, dès la fin de son proconsulat en Gaule. Le récit s'attarde avant tout sur le parcours de six "personnalités" traversant cette époque troublée. Jules César, Vercingétorix, une espionne éduenne au service des Romains, un druide fanatique qui prêche la guerre à outrance contre l'envahisseur, un chef arverne combattant sous les ordres de Vercingétorix et un général romain proche du parti sénatorial. L'accent est mis sur la relation particulière entre César et Vercingétorix : ils sont amis et alliés puis la situation dégénère entre les deux hommes, les transformant en rivaux acharnés pour qui le pouvoir suprême est la chose la plus importante. La victoire ou la mort est la seule issue au duel qui les oppose. Ainsi, le cadre historique tel que César nous l'a transmis sert de base à des histoires personnelles qui s'entremêlent et participent au changement profond de l'empire romain et aux prémices de la fin de la République. Espionnage, subversion, alliance politique, stratégie et propagande au service d'une cause et d'un homme : Rome et César ! 



Genre :BD historique
Format: papier

_________________
Lectures en cours :
Le crépuscule des rois (partenariat Rivière blanche)
Femme de Vikings (partenariat La Musardine)


Dernière édition par Malka le Jeu 26 Juin - 20:08, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://malka-re-v-alite.blogspot.fr/
Malka

avatar

Messages : 1185
Date d'inscription : 28/05/2014

MessageSujet: Re: [editeur] Les éditions Tartamudo   Jeu 26 Juin - 20:06



La guerre des Gaules T1
Tarek (Dessinateur), Vincent Pompetti (Scénario)





ChocolatCannelle a écrit:

 
Le latin classique, tel que je l'ai étudié, prend pour modèle deux plumes : Cicéron et César. Et pour César, ses deux œuvres : La Guerre des Gaules (ou plutôt Commentaires sur la Guerre des Gaules) et La Guerre civile (ou Commentaires sur la Guerre civile). Dans La Guerre des Gaules, César conduit ses armées et relate ses victoires. Il s'agit d'une œuvre de propagande. Loin de Rome, César doit faire parler de lui, afin d'être un héros que l'on acclame, afin d'accéder à un pouvoir de plus en plus grand.

La Guerre des Gaules n'est pas une œuvre facile à lire. Lorsque les éditions Tartamudo ont proposé, sur le forum Au cœur de l'imaginarium, une adaptation de cette Guerre des Gaules, sous forme de bande dessinée, je me suis inscrite tant j'étais curieuse de découvrir le produit d'une telle adaptation. En l'occurrence, il s'agit d'une collaboration entre Tarek et Vincent Pompetti. Deux figures de la BD (je n'avais cependant encore jamais rien vu ni lu de tous les deux).

Cette version BD de La Guerre des Gaules comprend deux tomes. Le premier s'intitule Caius Julius Caesar (nom complet de César) et le deuxième Vercingétorix.
Voici quelques mots, pour commencer, sur le tome 1.

Le soldat romain en première de couverture est en marche, offensif, il témoigne de la détermination de son armée, et à travers elle, la détermination de son chef, César. Le personnage de César lui-même, tel qu'il apparaît dans la BD, qui se reconnaît au rouge de sa tenue, a les traits marqués ; de profondes rides sculptent son visage. Il est représenté soucieux, grave, directif. Ses ennemis sont nombreux, en « Celtique », ainsi est nommée la Gaule située au-delà des Alpes, plus au nord encore, chez les Belges et les Germains, mais aussi parmi les Romains eux-mêmes, au Sénat. Caton s'acharne contre lui et souhaite le voir défait. La BD se focalise sur les jeux d'alliance entre les différents peuples gaulois et les Romains, sur les trahisons payées au prix fort, sur les vengeances.

Il est assez difficile de saisir l'avancée de l'armée romaine, la localisation des peuples gaulois qui se liguent contre celle-ci. On se perd avec tous ces noms de peuples, entre les Gaulois alliés ou ennemis de Rome, les régions traversées, etc. C'est le point négatif de cette BD, selon moi. Le texte de César est touffu et difficile à scénariser, il faut bien s'en rendre compte...

Des efforts ont été menés pour créer des épisodes qui proposent une tension dramatique. Ainsi, des personnages ont été imaginés comme celui d'Eponine, une espionne. Un personnage féminin dans un monde d'hommes est une bonne idée.

Ce que j'ai préféré : ce sont les larges illustrations de combats, comme celles sur fond noir, aux pages 18-19.

La BD se termine par des pages explicatives. Je pense qu'il aurait été intéressant de proposer certaines explications au début de la BD, voire de glisser des informations au cœur même de la BD plutôt que de laisser le lecteur se dépêtrer seul jusqu'au bout (par exemple, placer une carte de la Gaule à l'époque de César, qui figure p. 64 au début du texte, voire replacer certaines portions de la carte à l'intérieur de la BD pour de localiser certaines batailles). Le dossier final est bien conçu. Il est agrémenté de croquis notamment.

_________________
Lectures en cours :
Le crépuscule des rois (partenariat Rivière blanche)
Femme de Vikings (partenariat La Musardine)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://malka-re-v-alite.blogspot.fr/
Malka

avatar

Messages : 1185
Date d'inscription : 28/05/2014

MessageSujet: Re: [editeur] Les éditions Tartamudo   Jeu 26 Juin - 20:09



La guerre des Gaules T2
Tarek (Dessinateur), Vincent Pompetti (Scénario)





ChocolatCannelle a écrit:
  
Après le tome 1, Caius Julius Caesar, le tome 2 de La Guerre des Gaules en BD aux éditions Tartamudo : Vercingétorix !

Le partenariat entretenu par le forum Au cœur de l'imaginarium et les éditions Tartamudo spécialisées dans la bande dessinée s'est donc poursuivi pour ce deuxième tome de La Guerre des Gaules, par Tarek et Vincent Pompetti, BD librement adaptée de l'ouvrage du même nom écrit par César.

Vercingétorix, chef gaulois, est un allié de Rome. Du moins dans le premier tome. Tout bascule dans ce second tome. La BD débute en effet par un rêve de Vercingétorix, par le souvenir d'une promesse faite à son père... Est-il trop tôt pour se rebeller contre la puissance romaine, pour s'en affranchir, pour gagner enfin sa liberté ? Quels peuples gaulois seraient capables de le suivre ? Vercingétorix serait le seul à pouvoir unifier les peuples dans une guerre contre César.
Le combat est quasi fratricide, tant César et Vercingétorix ont combattu ensemble jusque là. « Le problème est là... Il nous connaît » dit César, p. 52.

Au sénat romain, les ennemis de César, Caton en tête, se réjouissent des possibles déconvenues du proconsul, que Pompée abandonne en s'alliant à la famille de Caton. Crassus meurt. C'est la fin d'une époque, de l'alliance entre ces trois hommes pour la domination de Rome.

Ce deuxième tome porte le nom de Vercingétorix. Le changement de camp du personnage est en effet crucial pour le déroulement de la guerre des Gaules. Mais tout ne tourne pas autour de lui, loin de là. Et peut-être aurait-il pu y avoir un peu plus de place consacré au personnage, à ses motivations. Le personnage central, cela reste tout de même César, avec ses tactiques militaires, sa victoire contre les Bretons, sa détermination,...

Les planches que j'ai préférées sont à nouveau des batailles, cette fois deux pleines pages (pp. 8-9), avec un fondu que je trouve très réussi de différentes scènes. La bulle « mort aux Romains » m'y semble de trop. L'image parle en effet d'elle-même.

_________________
Lectures en cours :
Le crépuscule des rois (partenariat Rivière blanche)
Femme de Vikings (partenariat La Musardine)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://malka-re-v-alite.blogspot.fr/
Malka

avatar

Messages : 1185
Date d'inscription : 28/05/2014

MessageSujet: Re: [editeur] Les éditions Tartamudo   Mar 29 Juil - 12:38



Le Malouin





En ces temps de paix avec la perfide Albion, un évènement incroyable va bouleverser l’'ennuyeuse routine des corsaires du Roi de France. Un véritable "génie", lointain cousin égaré de celui d’Aladin et des Mille et une Nuits, leur offre la possibilité de réaliser trois voeux. Et voilà nos pirates entraînés dans une suite d’aventures qui leur fera traverser les mers du sud à la recherche du Trésor de Rackham le Cruel. Avec sa mise en couleur directe et lumineuse, Vincent Pompetti (Raspoutine, La guerre des Gaules) apporte un souffle épique à ce récit de pirates imaginé par Tarek (Sir Arthur Benton).



  • Format :BD




_________________
Lectures en cours :
Le crépuscule des rois (partenariat Rivière blanche)
Femme de Vikings (partenariat La Musardine)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://malka-re-v-alite.blogspot.fr/
Malka

avatar

Messages : 1185
Date d'inscription : 28/05/2014

MessageSujet: Re: [editeur] Les éditions Tartamudo   Mer 30 Juil - 16:43



Le Malouin




Sebuster a écrit:

Le premier élément qui m’a frappé en recevant cette BD, c’est sa couverture ressemblant à une aquarelle, avec des couleurs harmonieuses, deux personnages, les armes à la main…parfaitement dans le ton de la piraterie. Et quelle ne fut pas ma surprise, en ouvrant la BD, de découvrir que toutes les pages sont réalisées avec ce style, faisant de cet ouvrage une véritable succession de peintures ! Une bande dessinée au style particulier. Un gros point positif.

Immédiatement, je me plonge dans l’histoire proposée. Elle se tient : un génie dans une bouteille propose 3 vœux à celui qui le libère de sa fiole. Le capitaine du navire corsaire dispose donc de 3 vœux. Dommage que ce soit Gwenola, sa seconde, qui ouvre la fiole… n’est-ce pas elle du coup qui aurait dû profiter de ces vœux ? En relisant une seconde fois ce passage, je m’aperçois qu’elle offre la fiole ouverte à son capitaine. Un moment de flottement qui casse un peu la crédibilité de l’histoire. Il en va de même pour les vœux formulés par le capitaine : pas de formule "Je souhaite…", c’est le djinn qui nous fait comprendre qu’en quelques bulles, déjà deux vœux ont été formulés.

Mais ces petits moments de flottement ne m’empêchent pas de poursuivre l’histoire. Voilà donc l’équipage arrivant sur une île à la recherche d’un trésor, non sans avoir vogué difficilement pour y arriver. On retrouve là tous les éléments classiques de pirates recherchant un trésor qu’ils ne trouveront pas. Le capitaine, irrité, ne tient pas sa promesses envers le génie qui le maudit à revivre le début de cette histoire, mais en pire.

J’ai adoré les dessins de cette bande dessinée, ce qui est est son gros point positif. En revanche, l’histoire va trop vite : on saute de bulle en bulle sans qu’il n’y ait véritablement de liens entre elles et cela coupe quelque peu l’immersion du lecteur dans l’histoire. À noter la présence, à la fin de l’ouvrage, de petits points historiques sur l’époque à laquelle se passe l’histoire : très utile pour les lecteurs comme moi qui ne maîtrisent pas forcément cette période historique. En résumé : malgré quelques maladresses dans le déroulement de l’histoire, un bon moment de lecture, grâce à la qualité des illustrations.

Merci pour ce partenariat.

Vous retrouverez cette critique sur le blog de Sebuster





_________________
Lectures en cours :
Le crépuscule des rois (partenariat Rivière blanche)
Femme de Vikings (partenariat La Musardine)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://malka-re-v-alite.blogspot.fr/
Malka

avatar

Messages : 1185
Date d'inscription : 28/05/2014

MessageSujet: Re: [editeur] Les éditions Tartamudo   Dim 3 Aoû - 10:04



Le Malouin




Aelynah a écrit:
La couverture tout d'abord vous interpelle et vous harponne. Ce côté peinture sombre et envoûtant et ces deux personnages armés et en pleine action vous invite déjà à ouvrir la première page. Pour les amateurs de flibuste, corsaires,pirates et autres mécréants des mers c'est un appel vers le vent du large que nous lance cette couverture.
Alors n'hésitons pas. Jetons nous à l'eau et voyons si l'histoire nous tient en haleine à la surface, ou nous noie hélas par sa complexité.

Tout d'abord, il s'agit d'une histoire complète en 58 planches, avec un dossier historique sur les Corsaires de Saint-Malo en huit pages à la fin. Ce petit aparté que j'ai lu avant la bande dessinée est un plus pour la situation historique et sociale des corsaires, à ne pas mélanger aux pirates, bandits de grand chemin maritime.
On comprend alors mieux les premières planches et le contexte.

L'histoire se situe à l'époque de Surcouf et débute dans la ville de St Malo. Le navire du capitaine Roscoff, dit Le Malouin, est coincé au port depuis le traité de paix signé entre la France et la Grande Bretagne. Les corsaires sont sur le point d'être désarmés sur ordre de Sa Majesté, sauf s'ils s'éloignent du port pendant quelques temps.
Nous entamons cette bande dessinée à bord du navire du Malouin. Nous faisons connaissance avec quelques membres de son équipage avant un événement qui va changer le cours de leur vie.
Il y a bien entendu le capitaine, jeune et téméraire, il est craint de tous, équipage amis comme ennemis. Ses batailles lui ont valu une main en moins remplacée par un crochet et un bandeau sur l'œil. L'image du pirate connue par toutes les générations de gamins même si ici comme je le disais plus haut, il ne faut surtout pas faire l'amalgame.
Ensuite celle qui le seconde, Gwénola dite La Teigne, nièce de Surcouf. Elle a voulu suivre ses traces en devenant corsaire mais est crainte de l'équipage pour son caractère et sa cruauté, malgré sa beauté et son intelligence.
Le vrai second du bateau est Grimm Oyre. C'est le commis du navire, il gère les stocks et les comptes. C'est aussi un grand lecteur devant l'éternel, ce qui lui vaut des yeux exorbités par manque de sommeil, à cause de ses lectures.
Ensuite l'ennemi de toujours, Jacques Raffle-Tout, corsaire plutôt bandit, qui ne souhaite que livrer le Malouin aux anglais et se venger de la belle Gwénola, qui l'a abandonné la veille de leur mariage pour s'embarquer avec Roscoff. ( renseignements aimablement fournis par les auteurs à la fin de l'ouvrage qui permettent là encore une meilleure compréhension de la situation).
Et enfin Sharafedin, le djinn, cousin du célèbre Aladin, enfermé dans une bouteille et trouvé par l'équipage lors d'une pêche.
Comme tout génie, il est malicieux et retors. Ses phrases sibyllines et sa manière d'exaucer les vœux en sont la preuve.

Alors que l'équipage du Malouin commence sérieusement à s'ennuyer ferme, ils font une pêche miraculeuse en port de St Malo. Une bouteille! Selon Grimm Oyre, le second érudit, ce sont des attrapes nigauds contenant des fausses cartes aux trésors pour appâter les gogos. Alors quelle surprise lorsqu'une fois ouverte elle laisse s'échapper un authentique Djinn. Il se présente Sharafedin, cousin du célèbre Aladin. Il exaucera 3 vœux à une condition, que l'on se ramène en son pays.
Après quelques réflexions le capitaine Roscoff accepte le deal. Et les voici partis vers l'aventure. Entre chasse aux trésors, indigènes sauvages et agressifs, combats en mer et magie, l'histoire nous transporte dans la vie des corsaires français.
Les scènes de bataille sont vivantes et on sent presque le soufre des canons. Les visages peints en aquarelle sont assez expressifs et on suit facilement leur sentiment.
Le scénario à la base est surprenant, car mêler magie et flibusterie me semblait un peu osé. Je ne dirai pas que j'ai été conquise, mais la qualité des images et des illustrations de bataille en font un livre que l'on peut aisément présenter comme de collection dans sa bibliothèque.
Ce ne sera hélas pas le cas de mon exemplaire, celui-ci ayant subi des dégâts lors de son envoi.
Je remercie aussi les éditions Tartamudo pour l'envoi surprise qui accompagnait cette BD. Puisque j'ai reçu en sus la BD "Turcos, le jasmin et la boue" elle aussi de Tarek, préfacée par Yasmina Kadra. Je vous en parlerai certainement plus tard dans un chronique future.
Je conclus donc cette critique par un sentiment mitigé.
Autant les illustrations peinture et encre de Chine (je pense) sont vraiment belles, autant le scénario ne m'a pas laissé un arrière goût de reviens-y.
J'espérais, je l'avoue, une histoire plus classique de corsaires et de batailles, tels les vieux films du genre que nous regardions ado pour vivre l'aventure. Cependant l'histoire est intéressante pour qui aime ce mélange.
C'est donc une bande dessinée qui mérite le détour, car elle contient quand même une part de ce que j'en attendais avec une scène de bataille navale vraiment réaliste.
Merci au forum "Au cœur de l'Imaginarium" pour cette découverte.







_________________
Lectures en cours :
Le crépuscule des rois (partenariat Rivière blanche)
Femme de Vikings (partenariat La Musardine)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://malka-re-v-alite.blogspot.fr/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [editeur] Les éditions Tartamudo   

Revenir en haut Aller en bas
 
[editeur] Les éditions Tartamudo
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Au Cœur de l'Imaginarium :: Partenariats :: Partenaires-
Sauter vers: